Home / Chroniques / Live report / 1995 x Palais des Sports : le live report.

1995 x Palais des Sports : le live report.



1995 était de retour chez eux, dans Paris Sud, pour un concert ponctué d’invités prestigieux. Les jeunes membres du groupe aiment ce qu’ils font et l’ont montré une fois de plus sur la scène du Palais des Sports.  Report.

Le Palais des Sports se remplit gentiment en début de soirée et c’est avec une joie communicative que les Super Social Jeez s’attèlent  à chauffer la salle. Le public, pas forcément venu écouter ce type de musique, se prend au jeu des mélodies funky du groupe. L’ambiance gagne quelques degrés rapidement. Le moment opportun pour que le trop peu connu Georgio monte sur scène. Après des débuts hésitants, le rappeur du 18e conquiert rapidement la scène avec ses incontournables. Saleté de Rap, qui a dépassé les 120 000 vues sur Youtube, est exécuté d’une main de maître à l’aide de son gars Sanka. Un Homme de L’ombre plus tard, le public est bouillant pour accueillir les 6 membres de 1995.

Après un blackout, Hologram Lo ouvre les festivités en brulant un T-Shirt du groupe. Le ton est donné. La voix de Big L résonne et annonce le tube Flingue Dessus. Les chansons s’enchainent avec ingéniosité et la première surprise débarque avec le chevelu Orelsan venu interpréter Jimmy Punchline. Flow parfait et présence évidente pour le MC de Caen.

Les autres invités ne se font pas trop attendre. Le S-Crew entre en scène avec son nouveau morceau Incompris avant de reprendre Métamorphose davantage sollicité par le public. Une prestation de bon augure pour leur album Seine Zoo à venir.

Le clou du spectacle arrive en même temps que les deux membres mythiques d’IAM Akhenaton et Shurik’n. Les lyrics de Petit Frère se font entendre, comme un passage de flambeau. Le premier savoure le plaisir d’être sur scène quand le second dévoile tout son talent et son sérieux. Bien que l’audience soit assez jeune, les patrons du rap français en imposent.

Entre temps, malgré quelques irrégularités et notamment une déception sur Baisse ta Vitre, 1995 occupe parfaitement l’espace et offre un concert à la hauteur des attentes. D’une phase où chacun montre ses capacités en interprétant son couplet solo préféré, aux classiques des premiers EP (comme La Source, Milliardaires ou Renégats) en passant par des morceaux de Paris Sud Minute, tout y est. Les 5 MC sautent et font le show pendant plus de deux heures toujours surplombé par le magistral DJ.

Rien n’est épargné aux spectateurs qui courent dans tous les sens ou se font taquiner lors du désormais célèbre Battle entre Nekfeu et Alpha. Mention spéciale au beat box de Fonky Flav. Comme à son habitude, Sneazzy montre que le rap peut être rock’n roll et Areno Jaz apporte cette touche smooth essentielle.

Pour terminer, le rappel se fait avec Pleure Salope et La Suite avant que 1995 disparaisse sur l’instrumental 103. Un final parfait qui laisse le public sur des douces notes.

Mandarine.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook ou le compte twitter pour suivre les actualités que Le Rap en France vous propose.

About Mandarine

Check Also

13235421_1166973630020672_2668609613025207556_o

[Live report] Le TSR Crew et Melan à Toulouse !

Replaçons-nous dans le contexte : Toulouse, décembre, restaurant La Taverne. Passage du légendaire TSR Crew, organisé par une …

2 comments

  1. NEKFEU &SNEAZZY VOULEZ VOUS M’EPOUSER ?

  2. je m’en remets toujours pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.