Home / Sélections / Anadiplose de featurings / Anadiplose de featurings #2
photo une anadiplose 2

Anadiplose de featurings #2

Vous l’attendiez avec impatience, de longues semaines à gamberger, à échafauder tous les scénarios possibles, sans plus attendre : l’Anadiplose de featurings #2. Avant de commencer et en ces temps estivaux, petit rafraichissement de mémoire. L’épisode 1 ici et l’origine du concept . Après Prince WalyAlpha WannNekfeuWilow AmsgoodGrems20syl, voici les nouveaux maillons.

20syl & Oxmo Puccino – Equilibre (2010)

Nous vous quittions sur 20syl le revoilà avec l’homme à la voix de miel Oxmo Puccino. Perchés tout en haut du rap français, les deux rappeurs jouent les funambules sur Equilibre. Malgré une apparence joviale et légère, c’est les inégalités et notre rapport à elles que les deux complices pointent du doigt. Le titre, encore une fois produit par 20syl lui-même, est issu du dernier album d’Hocus Pocus – 16 Pièces – sorti il y a 5 ans déjà. Ox l’invitera à son tour, 2 ans plus tard, autour d’un barbecue, sur le remix de son Sucre pimenté.

« Oublie l’équilibre équitable
Pour que les uns soient libres
Faut que les autres soient stables ! »

Oxmo Puccino & Booba – Pucc’ Fiction (1997)

Flashback avec un monument du rap français. Epoque Time Bomb, compilation L432, on nage dans l’âge d’or avec Pucc’ Fiction. Le Pucc’ dans toute sa splendeur en story-teller, muni de son flow aiguisé comme il n’en fait plus, nous régale de ses récits mafieux dont il ne reste plus qu’à regarder les images défilées. Même si sur ce morceau Booba est moins présent, il laissait déjà entrevoir son talent, par la suite confirmé, et sa voix singulière, devenue familière. Il y a presque 20 ans cette association fonctionnait à merveille. Aujourd’hui, elle paraitrait complétement folle. Si seulement …

« Le macaque me sort son Magnum, ne blague pas
Me nomme le mac mort, me braque et ne me manque pas »

Booba & Lino – Temps morts 2.0 (2015)

Retour au présent. Enfin presque, avec ce titre clin d’œil au passé. Sans doute l’un des meilleurs morceaux de D.U.C., Temps morts 2.0 présente un invité de taille : Lino. Impérial, il reste dans la lignée de ce qu’il a (re)démontré lors de son retour avec Requiem. Booba est lui plus surprenant, comme si on retrouvait une voix qu’on avait plus entendue depuis longtemps, une voix démaquillée, la voix des grandes heures. Les textes sont plus appliqués aussi, l’effet Lino sans doute, la volonté d’être à la hauteur de son partenaire, tous les bienfaits du featuring.

« Musique émasculée prise dans la masse de tubes
Comme quand Edward aux mains d’argent s’masturbe
J’suis miraculé, j’rappe, j’sais d’où j’viens, où j’vais
Le soleil pionce, la lune devient ma lampe de chevet »

Lino & Passi – Par où t’es rentré, je t’ai pas vu sortir (1998)

1998, le yoyo temporel continue. Mais où est passé Passi ? En tout cas il était bien présent sur le mythique album d’Ärsenik Quelques gouttes suffisent. Reprenant le titre du film de Philippe Clair sorti en 1984, Passi, Lino et Calbo s’introduisent avec effraction dans le rap français sur Par où t’es rentré, je t’ai pas vu sortir. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la mission est largement accomplie.

« Si ce pe-ra rabat comme un regard d’un pit au combat
Si j’débarque à la barbare et que tu n’aimes pas, moi je m’en bas
J’ai fait la fête en bas, je pénètre le show-biz par la fenêtre
Les starlettes sucent dans le métier j’suis colosse comme Colossus »

Passi & Akhenaton – Le monde est à moi (1997)

Restons un moment encore dans cette époque si particulière avec ce nouveau classique issu du premier album solo de Passi. Sur Le monde est à moi, ce dernier est rejoint par Akhenaton et tous deux voient grands, rêvant de s’extirper de la misère, quitte à se laisser tenter par l’illicite, thème cher au rap français. Le clip aussi vaut le détour, ne serait-ce que pour la célèbre moustache d’AKH.

« Marre de guetter, galérer, goûter aux gains veulent les gamins
De rien partir, grossir, devenir quelqu’un, le rêve ricain »

Qui succédera au pharaon ?

About Guillaume Seitz

Guillaume Seitz

Check Also

15817925_1479464068745425_1530633883_o

Nos visuels préférés en 2016

On sait l’image être un outil puissant de communication et les rappeurs le savent très …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.