Home / Idir

Idir

Idir
Just rap, no bullshit.

Oxmo au lycée : « De quoi d’autre peut-on parler que d’amour ? »

Oxmo Puccino

Le lendemain de la fête du Travail fut journée de nostalgie pour Oxmo Puccino et les quelques chanceux qui purent l’écouter et l’interroger. Le mardi 2 mai en effet, le rappeur de Danube était l’invité d’honneur de la cité scolaire Henri Bergson, établissement du XIXe arrondissement de Paris notoire pour …

Read More »

Pour une retranscription harmonisée des textes de rap – Lettre ouverte aux Genius

2genius-1200x601

Le présent article se veut d’utilité et à usage publics, répondant à un constat si ce n’est alarmant, au moins dérangeant : il s’agit de la difficulté à retranscrire les textes de rap selon des critères non arbitraires, qui induit nombre de curiosités et bizarreries formelles ainsi qu’une instabilité récurrente …

Read More »

La Théorie rapologique #4 – La refonte du mètre poétique

plume-et-mic

Cet article fait suite à « La Théorie rapologique #3 – L’artisanat des sons ». La dislocation de la métrique syllabique Le vers rap a sensiblement évolué depuis son apparition. A ses débuts, il se caractérisait par une relative (car assez libre) régularité syllabique, comme l’illustre cet extrait provenant de …

Read More »

Eurotrap de Vald – Le Topo rapologique #1

cover

Vous connaissez les Exégèses rapologiques, ces articles que nous publions consacrés à l’analyse de grands morceaux de rap ? Les initiés s’en souviendront d’abord parce qu’ils sont longs : très longs. A lire, oui – mais aussi à produire. De fait, on a décidé de vous en offrir une version condensée, beaucoup …

Read More »

Anadiplose de featurings #8

photo-une-anadiplose-8

Du sale et du neuf – du contre-puriste – pour cette huitième édition des Anadiploses de featurings. On vous avait laissé sur Nathy, et si la tentation était grande de poursuivre avec le classique de Rohff, plein de boom bap aux bonnes intentions, on s’est naturellement laissé porter dans une …

Read More »

La Théorie rapologique #3 – « L’artisanat des sons »

plume-et-mic

Cet article fait suite à « La Théorie rapologique #2 – Une vision technique de l’acte poétique ». J’parle de factures, d’impôts, pas de voitures, d’lingots Un rap mature pain-co, j’trouve que Nas écrit mieux qu’Arthur Rimbaud L’indis, dans « Requiem pour encre fine » de Fayçal Assonance et allitération En tant …

Read More »

Orelsan, Gringe et Pascal : pensées de la mort et de la vie

Casseurs-Flowters

Cet article a été pensé et élaboré à partir de l’idée et à l’initiative de Clément Letourneur, qui en a de même rédigé une première ébauche mise en forme et complétée par mes soins. L’une des grandes caractéristiques de l’esthétique d’Orelsan est son usage récurrent des registres comiques et tragiques. …

Read More »

Stalingrad : 19zou et XV-3

StalinG Graff

J’ai grandi dans le même quartier que le rap français. Dit-il non sans une certaine fierté cocardière. Quelque peu mensongère, aussi. Mais enfin, à défaut d’un « berceau du hip hop » bien établi et unanimement reconnu comme l’est le 1520, Sedgwick Avenue dans le West Bronx pour l’US rap, on peut …

Read More »