[Chronique]1PLIKÉ140, qui peut l’arrêter ?

Le 7 janvier dernier, 1PLIKE140 a pris tout le monde par surprise en dévoilant le volume 2 de sa série d’EP « ARRÊTEZ-LE ! » et ses quatorze morceaux inédits avec aucun featuring. Près de deux mois après sa sortie, le projet a-t-il confirmé le nouveau statut du jeune rappeur ? 

Ambitions affichées

« Pétasse, y aura pas d’présentation, j’me nashave une fois qu’j’ai tout plié ». C’est sur ces mots que 1PLIKE140 ouvre sa nouvelle mixtape. Le ton est posé, les ambitions également. On commence à connaître le rappeur des Hauts-de-Seine. Il propose une musique authentique et décomplexée, symbole de l’impact de la drill UK au cours des derniers mois en France. De par une énergie fulgurante et des flows variés, le rappeur de Clamart offre à l’auditeur une véritable démonstration. 

Depuis 2020, 1PILKE monte les échelons et ne semble pas près de s’arrêter. Son timbre de voix singulier fait une nouvelle fois la différence durant l’intégralité du projet. Il parvient à mettre en relief son quotidien grâce à sa voix si particulière. Très imagés, les lyrics permettent à l’auditeur de se sentir proche des halls d’immeubles, où l’artiste semble passer pas mal de son temps. Tous les codes propres à cette mouvance du rap, sont représentés par de multiples punchlines sombres de la cité. Sans artifices, le rap d’1PLIKE140 repose sur une certaine simplicité et une efficacité redoutable. 

Les 22 qui s’arrêtent, ne crois pas qu’ça papote, démarrage dans l’top, y’a mortier et cailloux
Tu veux pas donner les tals’, tu sens la carotte, j’baraudais avec le ne-jeu qui t’met KO 

Dans Remontada

Quand on galère, nous, on joue avec la violence (yih)

Dans Perso

On vient t’pull-up ton tieks mais y a aucun gars (brr), devant l’brr, y’a plus aucun gab
Ça t’doro, tu vas péter aucun câble, on rendra les ffaires-a dans aucun cas (han)

Dans Chiraq

Les nombreuses références explicites à sa ville, Clamart, sont omniprésentes. Dès les premières lignes, on peut clairement identifier l’importance que 1PLIKE140 porte à l’égard de la commune française. Plus qu’une envie, il semble avoir besoin de mettre en avant son environnement et d’en devenir le porte drapeau.

9.2.1.4.0 sur le pocheton
Si tu veux passer, c’est l’fer qui dit non

Dans Ombre 

C’est la ue-r, c’est les Hauts-d’Seine, y a d’la bicrave en masse et du recel
J’vois l’baveux grossir à chaque procès, Coffre un max, attends pas l’été prochain

Dans Plus de rêve

Un avenir qui s’annonce radieux

Avec ce nouveau projet, ses fans de la première heure sont servis. Quant aux nouveaux auditeurs, ils trouveront de quoi se plaire au sein de l’univers cru et imbibé de vécu d’1PLIKE140. Une fois de plus, il est parvenu à produire des morceaux drill de grande qualité et faire évoluer son art. Il s’est surtout essayé à de nouvelles sonorités. L’exemple parfait de cette ouverture musicale est les deux versions de COMME BOU. La première est brutale, subtilement dosée d’une violence maîtrisée. La seconde version s’approche de la musique alternative et de la 2-step. Une belle surprise, qui se confirme avec un morceau du même acabit, PERSO

S’il parvient à créer un contenu minimaliste, c’est avant tout grâce au travail d’orfèvre des instrumentales drills. Elles sont parfaitement calibrées aux flows du jeune rappeur. Entouré de différents beatmakers underground, 1PLIKE semble épanoui, en pleine possession de ses moyens. Le projet est produit en intégralité par NEFAST140, connu pour avoir réalisé les clips de 13 Block ou encore PLK. Le seul petit regret que l’on peut avoir après écouter la mixtape, c’est de ne pas entendre 1PLIKE140 se mesurer à d’autres artistes. La collaboration 140G avec Niska, nous laissant l’eau à la bouche. Avec un rap agressif et tranchant, il aurait tout à gagner en collaborant avec d’autres.  Globalement, « ARRÊTEZ-LE volume 2 ! », est la suite logique de ce qu’il propose depuis ses débuts. 1PLIKE140 est proche de délaisser son statut d’espoir du rap français, afin d’endosser celui d’artiste confirmé. Il sera intéressant d’observer dans un futur proche, s’il parviendra à élargir sa palette technique et à agrandir sa fanbase. En tout cas, on a déjà hâte de voir ce que le rappeur clamartois fera lors des prochaines semaines. 

About curtism

Vivre d'amour et de rap

Check Also

Premier semestre 2022 : Nos coups de coeur

Place à notre artiste coup de coeur mettant en lumière nos projets favoris du semestre, reflétant la grande diversité du rap français...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.