Comment PNL cultive sa légende ?

Dans la nébuleuse du rap français, Ademo et N.O.S sont des intrus mais des intrus au sommet, bien trop hauts pour tout le monde. À l’approche des deux ans de la sortie du projet Deux frères, PNL ne donne aucun signe de vie et continue de renforcer les rumeurs à leurs propos. Comment le duo continue de cultiver leur légende? Explications.

À la sortie du 4ème album de PNL, nous vous avions expliqué comment ils avaient réussi à devenir ce qu’ils sont aujourd’hui et donc à créer leur mythe (article à lire ou relire). Désormais, nous ne pouvons plus parler de “mythe” pour décrire PNL car en réalité c’est bien plus concret que cela, il s’agit dorénavant de parler de “légende”. Nous allons donc nous pencher sur la justification de ce terme et tenter de comprendre plus précisément l’infinie hype, qui se régénère un peu plus chaque jour autour d’eux. 

Une communication esthétique

Ademo et N.O.S n’ont jamais brûlé les étapes. Le style PNL s’est affiné à merveille au fil du temps et des projets. Le duo a réussi à créer sa propre esthétique, en grande partie grâce à la communication qu’ils utilisent. En effet, ils jouent sur le côté interactif, la proximité avec leurs fans. Il existe un véritable jeu entre le fait qu’ils ne se dévoilent jamais (aucune interview) et leur manière de s’exprimer. Ce qui est remarquable, c’est qu’ils sont reconnus par leur communauté avec des symboles de références (le cœur notamment), en tant qu’artistes et non pour leur personne. Car oui, aucun individu ne les connaît réellement, hormis leurs proches.  

@3D Warehouse

Au-delà de leur communication, le lien QLF (autrement dit Que La Famille) renforce également leur légende. Ce lien est solide, puissant et redoutable car il est sans cesse activé et mis à contribution. Le terme “QLF” n’a pas été choisi au hasard. PNL cultive l’entre-soi. En effet, les rares featurings sont réalisés avec des personnes de leur cité, les Tarterêts. De même concernant la réalisation de leurs clips, qui est effectué avec QLF Records. Tout est réalisé en “famille” pour la famille. Ademo et N.O.S tiennent considérablement à leur philosophie. Ils avaient notamment refusé une proposition de remix de Drake, avec qui ils ne voyaient pas assez d’affinités musicales. Les espoirs de voir PNL collaborer avec d’autres artistes dans leur carrière paraissent réduits à néant. Le duo ne changera pour aucune raison son mode de fonctionnement. S’exprimer ou sortir de leur univers paraît trop risqué et pourrait leur faire perdre cette image si parfaite qu’ils véhiculent. 

Le véritable point fort du duo est d’avoir opté pour l’indépendance, à l’époque où se produire sans maison de disques était suicidaire pour un artiste en matière de succès. La radicalité de cette indépendance est en rupture totale avec les autres profils du rap, qui multiplient les communications auprès des médias (télévision, radio, média spécialisé etc…). C’est l’une des raisons pour laquelle ils sont si uniques dans le paysage audiovisuel français. N.O.S le déclare ouvertement dans le refrain du morceau Plus Tony que Sosa

Ouais on n’est pas comme eux, pas comme eux, Pas comme eux, pas comme eux ouais”

@The Fader

La rareté, la clé du succès

PNL arrivent à créer des évènements à chaque prise de parole, tweet, message posté sur les réseaux sociaux. Ces derniers sont tous interactifs avec le public, ce qui en fait une réelle force.
Comment arrivent-ils à créer une hype à chaque post ?
La réponse est simple: le duo sait parfaitement gérer leurs apparitions et devient par cette occasion, rares. C’est bien connu, tout ce qui est rare est recherché. La rareté crée le besoin et la dépendance. Pour résumer: en ne s’exprimant jamais, PNL fait parler. 

Chaque fait et gestes sont interprétés, voire surinterprétés. On pense notamment aux nombreuses théories après la courte bande-annonce issue de leur collaboration avec Netflix en juillet dernier. Certains voyaient déjà un reportage sur la vie entière des deux frères, une série retraçant leur histoire, un clip inédit ou encore l’annonce d’un nouvel album. Une fois de plus, PNL avait réussi à créer un engouement, retournant Twitter & compagnie.

Cependant, la légende PNL ne s’illustre pas seulement par cet aspect, bien au contraire. Les deux frères ont réussi à bâtir un univers autour de leur musique, avec une utilisation redondante du slang de leur cru. Personne auparavant n’avait proposé un univers aussi varié. Ce dernier s’illustre par de multiples références culturelles très populaires. On pense notamment aux jeux vidéo avec Shenmue, aux mangas (GTO, Dragon Ball Z en autres), à la rue et bien sûr par un vocabulaire mafieux. En s’exprimant sur des éléments aussi communs et unificateurs, PNL rend son univers accessible pour tous. Les deux frères choisissent en quelque sorte leur public, regroupant un large panel de la population, qui s’identifient pleinement à ce qu’ils véhiculent. C’est l’une des clés de leur succès.

Le choix symbolique de leurs représentations

Rien n’est jamais fait au hasard par les deux frères. En effet, ils tiennent à toujours utiliser des symboliques puissantes. Leur réussite casse les codes pour une raison assez précise : ils parviennent à faire leur place dans un système qui les a initialement mis de côté. Leur objectif majeur était de “rentrer dans la légende”.
En choisissant la Tour Eiffel pour tourner leur clip, PNL a voulu montrer qu’ils pouvaient atteindre un symbole aussi prestigieux du patrimoine français. Ils se le sont réapproprié avec leur esthétique, leur parcours, leur philosophie et leur réussite.
C’est une réelle transgression, qui plaît au public qui ne s’identifie pas à l’image bourgeoise et patriotique de la France. 

La volonté d’utiliser des symboles forts ne s’arrête pas ici. On pense notamment au choix de participer au festival le plus populaire au monde : Coachella aux Etats-Unis. Aucun rappeur français n’avait été invité à cet évènement planétaire auparavant.
La collaboration avec Netflix pour diffuser leur concert à l’Accor Hôtel Arena en 2017, rentre dans le même argumentaire. Ils touchent cette fois-ci à la plate-forme de streaming la plus influente.
Autre exemple, le fait de célébrer la sortie de leur nouvel album en tour bus sur l’avenue, considéré comme la plus belle du monde, les Champs-Élysées. Le côté populaire est une nouvelle fois représenté avec le public qui s’amasse devant le véhicule, ainsi que celui du patrimoine français. À savoir, faire d’une avenue historique leur territoire le temps d’une soirée, pour célébrer leur grandeur en famille. 
Toutes ces symboliques se basent sur des choses préexistantes et font partie de la création d’une légende, celle de PNL. 

PNL, un style de musique

PNL laisse avant tout sa musique s’exprimer, au-delà de tout ce qui accompagne l’exposition et la médiatisation d’un artiste classique. Ils ne sont pas dans une course à l’hypermédiatisation. Jamais ils n’ont cherché à faire le buzz à tout prix, car ils ont la certitude que chaque prise de parole sera un coup de communication réussi. 

Aujourd’hui, Nabil et Tariq exercent plus que du Rap. PNL fait du PNL. C’est devenu un style de musique à part entière, comme la trap ou encore la drill. Cependant, il existe une subtilité. Personne ne peut faire du PNL, tout simplement car il est impossible de reprendre l’art du duo. Cet art ne peut être mis dans une case désormais.
N.O.S l’assume d’ailleurs dans le morceau Capuche : « J’fais du PNL croit pas que je chante« .
Les deux frères mettent une distance entre la musique dite classique, donc celle que tout le monde fait et leur musique. Seul le groupe MMZ, composé de Moha et Lazer, peuvent être comparés (et encore…) Cela s’explique surtout par le fait qu’ils sont perçus comme les disciples d’Ademo et N.O.S.  

Mais c’est quoi le style PNL du coup ? C’est l’art et la spécificité de montrer la rue avec une certaine romance . On pense notamment à cette punchline de N.O.S dans le morceau PNL :

Les larmes de la misère ont l’goût de ma haine. À bout de souffle, ma haine me redonne de l’oxygène”.

Il y a également la présentation d’une mélancolie sombre mais remplie d’espoir. Une nouvelle fois cette citation de N.O.S, toujours dans PNL:

J’ai mis du temps à m’habituer à cette obscurité, donc j’caresse timidement la lumière par sécurité

Vous ajoutez à tout cela des références à la famille, aux jeux vidéo, aux mangas et un vocabulaire mafieux. Voici la recette des deux frères du 91, qui alimente leur univers, devenus légendaire. 

Nabil et Tariq ont marqué l’histoire du rap français et plus globalement de la musique française, au point de devenir des légendes.
Où vont s’arrêter les deux frères?
Nous n’aurons probablement jamais la réponse. Il faudra faire preuve de patience avant de découvrir de nouveaux morceaux, mais cela ne sera que bénéfique. Lorsqu’il sera temps de dire au revoir au duo, un trou monstrueux sera creusé par leur absence.
Reste seulement leur légende.
Car oui, l’art PNL continuera de vivre pour de longues années encore et ce n’est pas pour nous déplaire… 

About curtism

Check Also

Freeze Corleone : le rap face à ses démons

Récemment l’affaire « Freeze Corleone » a ébranlé le monde du rap français, poussant journalistes et auditeurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.