Home / Chroniques / Encre de Chineurs #4

Encre de Chineurs #4

Mayday mayday, nous avons pris du retard pour la quatrième édition de cette belle série. Faute avouée complètement pardonnée, on s’en remet une couche avec cinq nouvelles pépites pour le mois de mai. En espérant que la trap vous parle… Et pour les quelques nouveaux qui tomberaient ici par hasard, le principe est le suivant : tous les mois, retrouvez une sélection de 5 sons récents choisis par les administrateurs de CDR et les rédacteurs de LREF !

Nelick

Des bastos, un refrain vocodé, des charleys assassins, un clip rétro et coloré, des extraits de concert, un mépris latent dans le flow, un flegme apparent dans la diction, des casquettes à gogo, et un vrai déclic pour Nelick. On n’a pas pris longtemps pour être séduit par le atypique style de ce parigot à l’air détaché. Membre de plusieurs groupes, dont un composé avec Lord Esperanza (PALA$$), Nelick a déjà sorti un projet à découvrir ici. S’inscrivant clairement dans une tendance visuelle old school, chacun de ses clips sont soignés, dans une réalisation électrisée. A suivre de très, très près.

Paul 1er

Originaire du 92 et inspiré par la nouvelle vague de rappeurs formée par les Lomepal & Cie, Paul 1er officie dans les sous terrains parisiens depuis plusieurs années. Il est membre à part entière de la Franche Connection, un collectif qui a pour seul mot d’ordre l’éclectisme le plus total. Entre boom bap, trap, house, break beat et autres folies, le groupe est composé de Alphonse, Benn Romine, Cogan Le Berbère, Doug l’As, Paul 1er, Modhee, Bellême, Nico et Romain. Rappeurs, réalisateurs, DJs, beatmakers, photographes… Ce collectif a pour vocation de prendre une envergure globale en se muant en label, pour promouvoir chaque entité plus spécifiquement. Un projet que l’on espère se voir concrétiser dans les meilleurs conditions !

Stan

Qu’on se le dise tout de suite : Stan rappe bien, mais la prod de Rodéo est spécialement folle. Une mélodie répétitive, presque angoissante, vient napper le son d’une ambiance mystique. « Découvert » par Mister V dans une de ses vidéos, Stan se fait très discret, ne dévoilant sur sa page YouTube que deux sons, un lien vers son SoundCloud et un autre vers son Instagram. Il prépare actuellement son premier projet solo, Gibraltar, qui verra le jour courant 2017.

La Cohue

Tapis dans l’ombre, les yeux rouges de La Cohue reluisent dans le noir, martyrisant un violon aux accents tristes. Pas de clip étincelant, pas de parures excessives, seuls les clignements de leurs yeux viennent habiller la noirceur de leur mélodie. C’est un collectif de 11 artistes parisiens qui officie sous ce nom énigmatique. Sur leur chaîne YouTube, on navigue entre les ténèbres et les cieux : aucun son ne se ressemble vraiment, et loin de rester bloqués dans un univers noir, ils tentent différentes approches musicales. Un éclectisme bienvenu qui promet forcément de grandes choses pour le futur.

Ex-Aequo

Ex-Aequo est un pur produit parigot. Entre l’organisation d’open-mic dans le 92, la gestion de son collectif LEF et la prise de micro, il est clairement impliqué dans la vie associative et la promotion du rap parisien. Tout ça tourne est une trilogie de freestyle publiée à la manière de Bon Entendeur, avec des extraits de Nekfeu, Fary (un humoriste) et Fabrice Luchini ! Un concept qui sera surement déployé sur d’autres sons si tous ceux de sa trilogie marchent aussi bien que celui-ci.

 

About Leo Chaix

Grand brun ténébreux et musclé fan de Monkey D. Luffy, Kenneth Graham et Lana Del Rey, je laisse errer mon âme esseulée entre les flammes du Mordor et les tavernes de Folegandros. J'aurai voulu avoir une petite soeur, aimer le parmesan, et écrire le couplet de Flynt dans "Vieux avant l'âge". Au lieu de ça, je rédige des conneries pour un site de rap. Monde de merde.

Check Also

hyacouv

[Chronique] Hyacinthe – Sarah

Dans le rap, il y a les gros bonnets et les petites frappes, les éternels …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.