Home / Chroniques / [Focus sur] Adil, Talant solitaire

[Focus sur] Adil, Talant solitaire

Il fait partie de ces silhouettes que l’on distingue brièvement dans les coulisses d’une scène un soir de représentation. Un visage passant de l’ombre à la lumière tamisée, rarement exposé au « grand public ». Lui, c’est Adil, et à l’instar d’un JP Manova, récemment éclairé, ce MC originaire de Talant, reste un secret bien gardé par le rap hexagonal. L’élève d’un hip hop un peu turbulent qui vient de dévoiler sa mixtape Origine sous la bannière Matière Première. Portrait d’un artiste aux expositions bien trop éphémères depuis ses débuts…

« Présent mais absent, mes profs avaient raison… »

L’une des dernières apparitions d’Adil – sur le titre Détaché du troisième album de AL – précise clairement les symptômes décrits par le professorat dans ses anciens bulletins de fin de trimestre. « Détaché », voilà qui définit à merveille l’attitude du MC dijonnais, en premier lieu vers le rap lui-même et son monde de starlettes en manque de miroir à la maison. Une sorte de Raskolnikov des temps modernes, s’isolant à la vue de silhouettes étrangères trop envahissantes. Citoyen du monde, d’accord ! Mais d’un monde en modèle réduit où n’est retenu que l’essentiel…

ADIL Origines

« J’m’incruste puis débute mon show pour atteindre mon but… »

L’essentiel, c’est donc dans une mixtape de 19 titres qu’Adil, en collaboration avec DJ Saxe, a choisit de le réunir. On y croise les premières traces laissées avec La Filiale, le groupe de ses débuts, quelques extraits du EP La Nuit tombe, son premier opus sorti en 2006, sans oublier la série de titres spécialement écrits pour les compilations estampillées Matière Première : Quand le brut s’enflamme (2007) et Les Armes d’une guerre (2011). Car si la pratique du rap en solitaire semble être la vocation choisie par le rappeur, c’est bien souvent entouré de AL et Stef, membres de Matière Première ou des têtes d’affiche de la « secte » Anfalsh que ce dernier s’est révélé à un public plus large, habitué des séances de rap sans filtre. Son couplet posé sur Des Accords au cyanure, issu de la mixtape Représailles, aux côtés de Demi Portion, Sprinter, B. James et Casey, en est un des exemples les plus révélateurs et les plus mémorables.

Reste que contrairement à la plupart de ses « confrères » cités précédemment, Adil n’a toujours pas concrétisé sa besogne artistique par la sortie d’un album. Son projet Ordo Ab Chao, proposé en téléchargement gratuit fin 2014, semble pourtant marqué le second réveil d’un artiste toujours prêt à glisser quelques « quenelles dans le rap game ! ». A présent, seul le futur dira si cette mixtape Origine était une valise déposée soigneusement sur le seuil, en vue d’un voyage inédit et plus important. Un voyage entrepris en solitaire, à n’en pas douter…

About Laurent Lecoeur

Délateur culturel, aux deux oreilles attentives, tombé dans la marmite du rap français. Ressorti sans formule secrète mais avec l'envie d'y replonger pour en savoir un peu plus...

Check Also

Encre-de-chineurs

Encre de Chineurs #4

Mayday mayday, nous avons pris du retard pour la quatrième édition de cette belle série. Faute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.