Home / Chroniques / Focus sur / [Focus sur] Ousman et Zirko
coup-de-pression-vol1

[Focus sur] Ousman et Zirko

Une pincée d’insolence bien assumée suffit quelquefois à certains artistes pour devenir une « bête immonde » que personne ne veut regarder. Si l’histoire du « vilain petit canard » prenait vie dans le rap français, quelques « oiseaux rares » pourraient prétendre à l’incarnation de ce rôle ingrat !

Avec leur projet Coup de Pression récemment sorti, le tandem Ousman et Zirko semble bien parti pour ressembler à ce pauvre caneton à qui on ne permettait pas « de coucher dans les roseaux et de boire l’eau du marais ».

OusmanZirko

Ousman, rappeur originaire de l’Essonne vivant aujourd’hui à Bordeaux, et Zirko, originaire de Bezons et membre du quatuor SKS Crew, se sont réunis autour de la création du label BDH Music, plateforme fondée en 2014, par Mathias Cardet et Stéphane Perone. En prélude de deux albums solos respectifs à venir, les deux « vilains » ont donc commencé par signer quelques titres ensemble avant de réaliser cette « carte de visite » baptisée Coup de Pression, et destinée à connaître autant la lumière que ces chevaux, en pleine fleur de l’âge, descendus dans les mines de charbon au XIXème siècle. Seule différence majeure, les deux MC’s se sont jetés eux-mêmes dans la « fosse » avec ce genre de création, non pas pour la médiocrité de l’œuvre mais plutôt pour son contenu textuel…

Avec des titres comme France, Syndrome de Stockholm ou Charlie, les deux compères ne semblent visiblement pas pressés de lancer leur « carrière médiatique ». Peu importe, cachés dans le « côté obscur » du rap, il y apparaît clairement que les ritournelles riment plus souvent avec « quenelle » qu’avec « BHL » : « Faut qu’on mesure nos paroles vu qu’il y a des p’tits qui nous écoute man, trop d’impunis pris la main dans le slip comme Maurice Gutman ! » (Mental BDH). Tant pis pour les plateaux télés, tant mieux pour la libre pensée ! Tant mieux aussi pour l’esprit de création que le tandem a choisit de mettre au service d’un projet abordant divers sujets jugés « sensibles » ces derniers temps : « Avec Ousman, on s’est retrouvé sur la même longueur d’onde : ouvrir le débat sur des sons modernes, pouvoir abordés des sujets graves que beaucoup de rappeurs évitent, comme le communautarisme ou l’esclavage moderne, et être sincères dans ce qu’on écrit », résume Zirko. Révélateur de cette posture adoptée, le titre Charlie fait partie de ces morceaux « brûlants » ayant la volonté de mener l’auditeur à la réflexion : « Être ou ne pas être ? Sans faire de langue de bois, je ne suis ni l’un ni l’autre, mais ai-je encore le droit ? ».

Réflexion qu’il y aura donc sûrement chez les auditeurs attentifs à ce EP, écrit sur plusieurs mois, par deux artistes qui ne livrent ici que l’introduction d’une œuvre en cours de réalisation. L’album d’Ousman se peaufine doucement tandis que celui de Zirko a déjà son titre : Le silence des agneaux ! « Ce sera un album plus personnel et intimiste » annonce l’intéressé, dont la sortie est prévue pour la fin de l’année.

En attendant, une réédition du projet Coup de Pression est envisagée avec quelques collaborations, projet proposé en libre écoute sur le site BDH music.

 

 

 

About Laurent Lecoeur

Délateur culturel, aux deux oreilles attentives, tombé dans la marmite du rap français. Ressorti sans formule secrète mais avec l'envie d'y replonger pour en savoir un peu plus...

Check Also

image-le-gouffre-logo1

C’est pour le Gouffre, frère

Les mecs du Gouffre sont des hommes de l’ombre, un peu comme les Lunatic il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.