Home / Dossiers / Articles à thèmes / Freestyle papal

Freestyle papal

Quelle ne fut pas notre surprise en découvrant cette photo ! Le pape François surpris en plein freestyle ! Passée la stupéfaction, nous contactons rapidement notre correspondant au Vatican qui se dépêche d’activer ses contacts. Rendez-vous est rapidement pris avec un fixeur pour entrer dans l’enceinte du Saint-Siège. Déguisés en prêtres, nous nous faufilons dans les travées du plus petit état du monde. A l’intérieur d’une petite salle sombre, un homme nous attend. Il dit avoir du « gravissima valde » pour nous mais que c’est « calidus » pour lui s’il est découvert. Après avoir compris qu’il s’exprimait en latin, nous lui promettons l’anonymat le plus total ainsi qu’un asile politique au sein de la rédaction s’il venait à être démasqué. Satisfait, il nous divulgue ses informations. C’est ainsi qu’en exclusivité, nous sommes en mesure de vous présenter la tracklist de l’album Holy Ghost ainsi qu’un seize mesures. Carpe Diem sur vous et Joyeux Noël !

Restituons le contexte: on est vendredi après-midi, les esprits échauffés par un climat tendu, par une fin de semaine qui se fait sentir, par l’envie de profiter de son week-end. Bon, le décor est planté. Et puis là, Patoche il poste cette photo sur le groupe Facebook de la rédac’. Alors moi, forcément, je vrille de suite et je me dis qu’il y a bien quelque chose à faire avec ça, vu la force d’interprétation de ce bon vieux François: un type aussi impliqué dans un freestyle mérite bien un article ! On demande l’aval du boss qui se prend rapidement au jeu, et le poète Étienne nous pond un petit 4 barres rapidement.

Alors la sauce monte, et on s’y est tous plus ou moins mis. On a travaillé une tracklist qui pourrait coller à l’univers musical du chef des chrétiens, on continue le texte du freestyle, on rigole vraiment beaucoup – moi en tout cas -, on se prend au jeu.
Après avoir obtenu un ensemble assez cohérent, on décide enfin de vous livrer toutes les informations sur l’album Holy Ghost, du pape François. Vous y trouverez la tracklist, avec de très gros featurings, la cover de l’album avec son explication, et même un texte inédit sortant tout droit des fourneaux du Vatican. On démarche en ce moment même son agent de presse, le Cardinal André Vingt Trois, archevêque de Paris, pour obtenir une interview.
La bise papale.

P.S. : cet article est bien évidemment fictif et ne sert qu’à se taper une bonne barre de fer.

Cover de l’album

12107747_10208298520880556_8640281959761429042_n

Sur la pochette de l’album, on observe un pape sombre et las, courbé, certainement accablé par le poids qu’il porte sur ses épaules. De dos, il impose sa surpuissance papale sur le monde, chapeauté par un préservatif made in China, 100% coton, garanti 20 ans, contrastant avec son attitude un peu  anti-homosexuelle qu’on lui connaît. « C’est difficile d’être aimé par des cons« , semble-t-il se dire. En effet, François se situe loin du game et des paperazzis, retranché dans sa contrée lointaine, dans le plus petit État du monde, coupé de son passé de bicraveur dans les sanctuaires d’Italie. Encore plus que le pèlerinage, Lourdes est sa tâche, lourd est son fardeau. Plus Frodon que Sam, on le sent sur sa fin : François envisage certainement de clore sa carrière sur ce 8ème album.
Qu’attendre alors d’un homme affaiblit par le temps et la bêtise du monde ? Le chef des crétins semble plus Marie que Jésus, plus Jésus que Joseph. Protestant depuis toujours contre la dichotomie entre trap et boom check classique, kickant sur du Kids of Crackling autant que sur du Richie Beats en passant par Jean Pierre Seck, la direction artistique de ses albums ont toujours choqué certaines personnes, tout en en intriguant d’autres grâce à leur riche hétérogénéité.
La marque des grandes productions, des grands artistes découle directement de cette photo: il arrive à nous donner une leçon de sagesse sans sombrer dans la démagogie. C’est là que réside la force de François, loin de ses impies collègues Dalaï-Lama, Théodore II, Hassen Chalgoumi et consorts. Comme vous le verrez dans la tracklist, dévoilée juste en dessous, son état d’esprit saintcère et humble est une preuve irréfutable de son épanouissement mental et psychologique. Un bel exemple pour la jeunesse…

Tracklist de Holy Ghost

 

12398889_1118980354793800_1759537456_o

Freestyle papal (prod. Therapy)

Mes commandements sont des lois, dis-moi tu vas faire quoi ?
Ça picole le sang d’Christ-Roi pour éviter les crises de foi,
Toute une vie à attendre que l’patron reprenne Benoit,
Pour la papamobile gars j’aurai fait n’importe quoi !
Si j’fais de l’egotrip ils vont appeler ça une prière,
J’te calcule pas pour pas t’éclairer de ma lumière,
J’zone devant l’bâtiment mais c’est pas vos cités d’merde
Chicha au Vatican c’est ça l’bonheur sur terre.
T’as du pain sur la planche j’vais multiplier ton travail
J’ai béni mon album t’es qu’un Bêné en bataille,
J’vois pas d’seigneur j’suis juste témoin de mes govas
Un ange frappe à ma porte, encore un témoin d’Jéhovah.
Sceau et bijoux réels pourtant dieu est incertain,
J’suis puceau mais j’parle de capotes aux africains,
Au nom du père, du Fist fucking et des gosses rieurs
J’me déguise en héros fictif comme un cosplayeur !

About Leo Chaix

Grand brun ténébreux et musclé fan de Monkey D. Luffy, Kenneth Graham et Lana Del Rey, je laisse errer mon âme esseulée entre les flammes du Mordor et les tavernes de Folegandros. J'aurai voulu avoir une petite soeur, aimer le parmesan, et écrire le couplet de Flynt dans "Vieux avant l'âge". Au lieu de ça, je rédige des conneries pour un site de rap. Monde de merde.

Check Also

2112493818

Passez par la case prison et prenez un disque d’or

Une fois dehors là tu diras qu’t’as assumé, qu’t’auras fait ta peine sur un pied …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.