Home / Interviews / [Interview] Vald : « NQNT 2 est encore plus NQNT ! »
vald

[Interview] Vald : « NQNT 2 est encore plus NQNT ! »

Est-il encore nécessaire de présenter VALD ? Fort d’un premier EP baptisé « NQNT » sorti l’année dernière, le blond au cynisme débordant revient en pleine forme avec un deuxième EP sobrement intitulé « NQNT » 2. NQNT pour « Ni Queue Ni Tête », slogan qui pourrait être la devise de VALD tant les chansons ainsi que le personnage semblent venir d’une autre galaxie, et c’est tant mieux ! C’est dans les locaux d’Universal que nous l’avons rencontré, afin d’échanger un peu sur NQNT2 et sur son évolution au cours de cette dernière année.

Qu’est-ce qui a changé pour toi en 1 an, entre les deux NQNT ?
Vald : Ma coupe de cheveux, je suis un peu plus pointu là-dessus. J’essaye aussi de mettre des vêtements à ma taille, tout simplement parce qu’il y a plus de gens qui me regardent donc j’essaye d’être frais, mais ça ne marche pas encore…

Parle-moi de l’élaboration de NQNT2. Le temps passé dessus, les prods, es-tu toujours épaulé par Tefa ?
Dans la haute société, je suis en effet « épaulé » par Tefa. Les prods viennent de BBP, Dollor et Ova Grande, mes gars de toujours ! Il me semble que le plus gros de NQNT a été fait en 10 jours, et le reste pendant l’été. L’été 2014 où j’ai fait 7 ou 8 morceaux qui sont sur NQNT 2. Il y a des fois comme ça, tac !

Infanticide marque le retour du duo avec ton gars AD et c’est aussi la seule track en featuring. Vous avez prévu un projet en commun ?
On en parle parfois mais c’est pour plaisanter, rien de sérieux pour l’instant.

Et pourquoi avoir choisi AD comme seul feat, alors que tu es vraiment bien entouré ? Tu as techniquement la possibilité d’avoir des feats facilement non ?
En réalité je suis une galère (rires.) On va simplement dire que je n’ai pas le temps ! Sinon à chaque fois je m’étale et je dis des conneries (rires).

Il y a deux tracks cachées sur l’album : Nichon et Poisson. Pourquoi ce choix ?
C’est bien que tu me parles de Poisson car c’est en fait le deuxième feat’ sur NQNT 2 ! C’est un pote qui n’a absolument rien à voir avec la musique qui fait le refrain ! Pour les tracks cachées, c’est une sorte de récompense envers les auditeurs qui prennent le temps d’écouter le morceau dans son entièreté. C’est comme un jeu de piste !

Quelles ont été tes inspirations pour cet album en particulier ? Tu passes par tous les thèmes possibles et imaginables : Infanticide, Joffrey, Quidam…
Il n’y a pas de thème en particulier, pas d’histoire. Ça a encore moins de sens que NQNT premier du nom. Par contre, comme je te disais, j’ai écrit la majorité des tracks durant l’été alors que je venais de revoir C’est arrivé près de chez vous, le film en noir et blanc avec Benoit Poelvoorde. J’étais totalement matrixé ! Donc en gros, la majorité de mon inspiration réside dans le lifestyle et Poelvoorde (rires).

Quand le clip Bonjour est sorti, les auditeurs se sont enflammés avec leurs diverses théories. Peux-tu m’expliquer ta vision du truc ?
Le concept, c’est de faire un excellent morceau, un morceau de fou (rires) ! Une fois qu’on l’a fait, les gens ont commencé à imaginer plusieurs hypothèses et même entre nous, on se disait que c’était compréhensible de plusieurs façons. Nous on a le recul pour se dire qu’il n’y a aucune théorie qui est bonne, elles sont toutes valides, toutes éligibles (rires) !

Tu as fait 3 clips pour Selfie, 3 clips pour Urbanisme… Mais un seul pour Bonjour. Pourquoi ce choix ?
A cause du Seigneur Des Anneaux et de C’est Arrivé Près De Chez Vous (rires). Plus sérieusement, pour Selfie la raison est claire : faire un dégradé de vulgarité en 3 clips. Pour Urbanisme, on savait qu’on était attendu au tournant après Bonjour et Selfie, du coup on s’est dit « on va refaire 3 clips…mais cette fois avec rien ! (rires) ».

Fidèle à toi-même, tu crées encore et toujours des polémiques. On se souvient par exemple de Autiste et Shoote Un Ministre dans NQNT. Pour Selfie, tu aurais pu te contenter d’un clip érotique mais tu as poussé le vice en faisant un clip porno particulièrement trash. A quoi peut-on s’attendre comme délire pour les prochains projets ?
Oui mais on aurait pu faire encore plus fort et aller encore plus loin ! Je suis dégouté, il n’y a pas d’anal ! Il manque tous les trucs deluxe ! Et sincèrement, aucune idée concernant les prochains morceaux trashouille, j’ai levé le pied un peu. Je veux prendre mon temps et être en accord avec l’univers (rires). Je vais peut-être faire une reprise de Drill Time en étant hardcore à chaque phase, j’y pense. Par contre concernant la polémique, je ne vois pas trop l’intérêt d’en faire. En réalité, ce n’est pas vraiment quelque chose que je cherche. Je veux qu’on parle de moi pour dire que je suis trop fort, pas pour dire que j’incite au meurtre, au porno, ou que j’insulte les autistes !

Et tu n’as pas peur, concernant Selfie, de te faire attaquer par des associations et organisations féministes ? Un peu comme Orelsan avec les Chiennes de garde ?
J’espère que non. Si c’était le cas, je leur expliquerais que cela n’a pas de bon sens de détester les femmes et de leur faire de la mauvaise pub. C’est une mauvaise compréhension de leur part. Si elles s’excitent je leur dis simplement que je les aime, que je n’ai que de l’amour (rires) !

 

 

Tu as pris énormément de technique en un an. Tu t’es entrainé tout seul ? Tu t’es inspiré d’autres rappeurs ?
Je pense avoir compris le groove sur Par Toutatis et ça a changé énormément de chose : j’ai appris comment faire respirer la prod, et la faire rebondir avec moi. Après il faut savoir que je suis très exigeant, mon but c’est de mieux faire à chaque fois, aller plus haut et plus loin.

Je sais que tu as pour habitude de garder énormément de tes sons sur ton pc. Que comptes-tu en faire ?
J’aimerai bien sortir une sorte de « lost tape ». On a beaucoup de morceaux qui sont déjà sortis donc il faut leur trouver un bon design et un CD. J’ai quelques inédits aussi mais je sais que je n’en ferais rien.

Ton attitude est assez mystérieuse, tu t’en fous clairement de tout. Comment fais-tu, sachant que l’attention est clairement portée sur toi ces derniers temps ?
Disons que je me protège, sans le faire exprès. Si je ne m’investis pas, je peux me permettre de dire « vous êtes tous des putes ».

Et tu n’es pas en contact avec tes fans ?
Très peu, je ne veux pas leur montrer ma vie, surtout que je trouve qu’elle est inintéressante. Je préfère donner cette impression de mec qui s’en fout, je trouve cela plus sain pour moi.

Quels sont tes projets à venir ?
Il y a déjà NQNT 2 qui est sorti le 25 Septembre, j’ai la Lost Tape mais rien de sérieux pour l’instant. Et là, je charbonne sur l’album !

Comment expliques-tu le fait que, dès que tu sors un nouveau projet, tu le détestes ?
Comment expliquer ? Imagine que tu as une fille, encore bébé, et tu l’aimes plus que tout. Ta vie tourne autour d’elle, et la sienne autour de toi. Mais le jour où tu vas l’amener à l’école, elle va commencer à te raconter d’autres histoires, elle va se faire des amies, avoir un mec… Et toi, tu es complètement largué. Mes projets sont mes bébés et une fois que je les mets entre les mains de tout le monde, ils l’utilisent en fait, ils voient et en font autre chose. Une fois que je n’ai plus ce rapport privilégié, que ce n’est plus « que ma fille ou que mon bébé », je prends un recul et ce n’est plus un projet qui est à moi. Je le vois d’une autre façon, et je détecte les défauts. Mais j’ai toujours de l’amour ! C’est stupide de dire que je n’aime pas mes projets, ça doit faire peur à du monde… D’un autre côté, c’est très humble.

Et pour terminer, je sais que tu as l’habitude de raconter pas mal de conneries en interviews ! Comment savoir que ce n’est pas le cas avec moi ?
J’ai l’impression d’avoir été droit. On se connait un peu, on commence à avoir un lien particulier (rires). Je ne suis pas sûr d’avoir dit des conneries, sauf peut-être lorsque je t’ai parlé du Seigneur des Anneaux. Je me suis laissé aller, à la cool !

 

 

About Raphael Brami

Raphael Brami
"MC, toi et moi, trop d'choses qui nous séparent"

Check Also

jarod pic

REF x Raje #4 Jarod le Caméléon

Première émission de la saison, et l’équipe a commencé en recevant Jarod le Caméléon, à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.