Home / Sélections / Découvertes / La Relève #6

La Relève #6

Ce mois-ci, on est vraiment très en retard, mais, promis, on ne vous avait pas oublié. On est toujours là pour vous présenté nos découvertes du mois, ces artistes émergents, mais prometteurs, qui vont faire le futur du rap français. La Relève, c’est une sélection de 5 artistes, pas ou peu connus, choisi par les administrateurs de CDR et les rédacteurs de LREF. Alors, voici nos coups de coeur de février 2019

ENFANT DE PAUVRES

Enfant de Pauvres est un rappeur du 94, originaire du Val-de-Fontenay pour être plus précis. Jason Kazadi de son vrai nom, fait le buzz depuis quelques semaines avec son morceau Baltimore et est passé récemment sur le planète rap de Dosseh. Et pour cause, Baltimore est une petite pépite qui reste dans l’oreille. Grain de voix chaud, texte touchant et autotune planante : avec Enfant de Pauvres on est plongé dans le quotidien en bas des bâtiments, aussi sombre que plein d’amour. En attendant plus de sons, vous pouvez découvrir le clip en noir et blanc, qui n’est pas sans nous rappeler une certaine série américaine…

 

SEIN

Jeunes rappeurs parisiens aux délires un peu barrés, Balthazar et Joseph ont fondé leur duo SEIN en 2015. Musiciens à la base, ils ont sorti leur premier EP Sein la vie début 2018. Pour les plus curieux, rien de suggestif dans le nom, c’est seulement une référence à leur rencontre en cours d’Allemand au lycée : « sein » voulant dire « être » dans la langue de Goethe. Humour absurde, bonne ambiance et punchlines bien senties, SEIN s’est déjà créé un style bien particulier et semble prêt à s’installer dans vos playlists. Le clip de leur  single Passion, avec Thomas Meunier au casting, nous a bien fait rire… On vous laisse découvrir leur nouveau titre :

DIHAY

Dihay est un jeune rappeur breton, qui s’est fait un petit nom grâce aux open-mics et sa participation à End of The Weak à Rennes, il y a quelques années. Après une expérience en groupe au sein de Kwa29 avec lequel il a enchaîné les concerts, Dihay a sorti Kids, son premier projet solo en 2017. Un EP carte de visite où il démontre toute l’étendu de son talent et ce dont il est capable. Une écriture fine, un flow maîtrisé et une vraie présence scénique : une belle recette qui a attiré notre attention. On vous laisse juger par vous-même avec le clip de QHOB (déconseillé aux épileptiques)

 

SEAN

A tout juste 20 ans, Sean a déjà tout d’un grand. Son premier projet sort le 12 avril, mais il nous a déjà tapé dans l’œil avec son clip Mercutio, dont le titre est une petite référence aux tours Mercuriales dans le 20ème, dont il est originaire. Sa musique est marquée de sa voix grave étonnement mature, qu’il transforme à sa guise avec une utilisation de l’autotune, aussi intéressante que maîtrisée. Sean, c’es un flow mélancolique, un vrai sens de la mélodie et une plume déjà bien aiguisée, qui nous emmène dans un univers fantasmé, nostalgique mais résolument moderne. Bref, on a déjà hâte d’écouter son EP !

CDM – TOBOË

Pour nos plus fidèles lecteurs, ce n’est pas vraiment une découverte : nous avions déjà parlé de Toboë, à la sortie de son titre An erotic dream (Jill Bioskop). Ce mois-ci, le beatmaker bordelais est le Chineur du Mois au sein de la communauté CDR, et comme on l’aime beaucoup, on a décidé qu’il méritait bien quelques nouvelles lignes. Toboë vient donc de sortir son premier album EMPATHY, disponible sur toutes les plateformes (ou ICI). Produit entièrement de sa seule petite main, EMPATHY est un petit bijou musical de 21 titres lofi, parfait pour vous faire planer à l’approche du printemps. Allez donc écouter ce projet entre jazz et trap qui devrait ravir vos oreilles.

 

 

 

About Julie Boursier

Julie Boursier

Check Also

top beatmakers 2018 cove

Top beatmakers 2018

Pour notre plus grand plaisir, rédiger un top « beatmakers » n’a jamais été aussi complexe que …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.