Home / Actus / En Bref / Le premier « kiai » de Lucio Bukowski et Kyo Itachi
Lucio_Kyo

Le premier « kiai » de Lucio Bukowski et Kyo Itachi

Si certaines voies sont déjà toutes tracées, d’autres ont encore l’étrange apparence d’une route en construction, dont les travaux sont loin d’être terminés…

Qui s’en plaindra, quand la route en question est celle empruntée par le duo Kyo Itachi / Lucio Bukowski, dont le projet commun, Kiai sous la pluie noire est attendu au tournant, le 13 novembre prochain. Alors pour nous faire patienter dans les règles de l’Art, le beatmaker « samouraï » et « l’animal » lyonnais ont laissé tomber un petit cadeau en chemin : Transitoriis Quaere Aeterna. Une piste qu’on vous invite à prendre avec nous, dont le titre est probablement tiré du livre L’Eve future, publié en 1886, par Auguste Villiers de L’Isle Adam.

« Heureux dans la tourmente, ça te fait marrer ou pas ? Moi si ! Mais suis-je taré ou pas ? Je dirais que c’est vous les fous, avec vos promotions, vos grosses berlines en ville pour compenser vos sècheresses d’émotions… »

Pour ceux qui en doutaient encore, celui-là ne deviendra pas DRH chez Air France ! Le hasard a pourtant voulu qu’en ce début de semaine agitée, Lucio Bukowski tombe lui aussi la chemise pour voler vers les étoiles, à la manière qu’on lui connaît. Un envol plutôt réussi même si la voie empruntée reste peu éclairée comme à son habitude. Pas grave ! « J’ai ma lumière intérieure donc je sais voir dans le noir comme mon chat », rétorque avec un brin d’humour le MC lyonnais, toujours décidé à s’échapper du « monde mourant » agonisant en « pince-cravate » !

Une attitude qui pourrait en « scandaliser » plus d’un par les temps qui courent, si ce titre venait à tomber dans un trop grand nombre d’oreilles. Et c’est bien tout le bonheur qu’on peut lui souhaiter, pour permettre à Lucio de poursuivre son cri « sous la pluie noire »…

About Laurent Lecoeur

Délateur culturel, aux deux oreilles attentives, tombé dans la marmite du rap français. Ressorti sans formule secrète mais avec l'envie d'y replonger pour en savoir un peu plus...

Check Also

Capture d’écran (81)

Fixpen Sill pète la vitre avec « Quand j’passe »

Un beau morceau pour un retour fulgurant et attendu. Un an après leur très bon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.