Home / Sélections / Lecture aléatoire / Lecture Aléatoire #10

Lecture Aléatoire #10

Pour ce 10ème épisode, j’ai forcément pensé à Zidane ou à Booba. Qu’attend-on d’un numéro 10 ? Qu’il soit créatif, technique et percutant. On aimerait qu’il amène ce petit truc en plus, qui permet de faire la différence à un moment où le jeu deviendrait insipide. On n’exige pas forcément de sa part la même régularité qu’un 6 ou un défenseur central, mais on attend des éclairs de génie qui pourront nous faire rêver et dont on se souviendra encore des années plus tard. Aujourd’hui, que des numéros 10 dans ma liste.

Joe Lucazz feat Alkpote – Jamais (2007)

Joe Lucazz, le « Abd Al Malik sous alcool » tel qu’il est présenté par son pote Zekwe en référence à son style off-beat, fait partie de ces rappeurs hors de la norme. Incontestablement reconnu et respecté par ses confrères, magnétique pour beaucoup d’amateurs de rap, sur-coté pour d’autres, Joe Lucazz divise. En parfait exemple, nous sommes plusieurs dans la rédac’ à considérer invraisemblable que son album No Name n’apparaisse pas dans notre top 2015, et pourtant la majorité en a voulu autrement. Les inconditionnels connaîtront sûrement ce titre, Jamais, présent sur la compilation Rap de Banlieusard 1 (Spécial Alkpote). Joe nous lâche trois couplets et un refrain pleins de charisme et de « Ouai Mimile ». L’empereur de la crasserie vient poser la cerise sur le gâteau avec un 4ème couplet sorti tout droit de son génie Néochromien.

Je le dirais qu’une fois et en anglais : respect my name Joe Lucazzi
Et si tu veux agir, Do the Right Thing comme Spike Lee

N.A.P feat Faf Larage – 5 ans de Répit (1998)

Profitons de la précédente référence à Abd Al Malik pour lui faire honneur. Ce récit d’un tueur à gages qui finit par se ranger, puis que le passé rattrape après cinq années de retraite est un grand classique du N.A.P alias New African Poets. La splendide boucle de violons qui accompagne la caisse claire range cette instrumentale parmi les incontournables du rap old school. Abd Al Malik et Faf Larage sont complémentaires pour cette histoire en deux parties, certifiée conforme année 1998, celle que les vieux fans de rap et de football contemplent encore avec nostalgie.

Faut pas que je perde de vue la vie que je menais
La morale que je m’étais fixée, que j’bascule pas dans le passé

FSpecial – Nos Richesses [Remix CAO²] (2012)

Rappeur Clermontois ouvertement influencé par Flynt, FSpecial a sorti en Décembre 2012 un très bon maxi intitulé Nos Richesses. A cette occasion, le MC a organisé un petit concours pour les beatmakers à qui il proposait de remixer le titre éponyme du maxi. Trois remix ont été sélectionnés et sont disponibles à l’écoute sur Youtube dont celui de CAO² qui est, selon moi, le plus en accord avec le rap de FSpecial. Un superbe morceau de rap conscient pour montrer que richesse et fortune ne sont pas forcément synonymes.

Placées à l’écart de leur concept,
Nos richesses sont celles qui réunissent les consciences autour d’une place de concert

100% Casa feat Le Rat Luciano – La Nuit (2005)

A peine une vingtaine de kilomètres séparent Aix-en-Provence de Marseille, au point que la scène Hip-Hop dite Marseillaise englobe souvent Aix au même titre qu’Aubagne, Marignane et les autres villes du coin. Quoi qu’il en soit, c’est bien du 13 que le duo de 100% Casa se revendique pour cette association « Aix-Marseille » qu’ils forment avec l’inimitable Rat Luciano, pour le seul featuring d’un projet intitulé Tu peux prendre une gifle sorti en 2005 et produit par Dj Djel. La nuit, thème déjà abordé par le Rat avec la FF, est de nouveau mise à nu par les sudistes. Résultat : Riks et Ciess lâchent des phases à l’état pur avec leur style brutal, et Lucianuzzi sort un énième couplet d’extra-terrestre.

La nuit on est cernés d’périls, cernés d’shérifs
Le Sheitan tourne dans nos rues comme nos ex-chéries

Busta Flex – Chela (2001)

Terminons sur une ambiance plus festive. La bande originale du film Yamakasi abrite quelques petites pépites comme ce titre de Busta Flex. Une instrumentale qui donne envie d’escalader des immeubles, un flow qui démontre plus d’agilité qu’un saut périlleux entre deux toits parisiens, vous avez la recette de Chela. Fonky Flex est dans son élément, tout dans le style pour faire bouger ta tête et motiver ton début de journée.

Et tous les jours je rappe comme si c’était la dernière fois
Vingt-cinq heures sur vingt-quatre et trente-deux jours par mois

About Maxime P

Check Also

15817925_1479464068745425_1530633883_o

Nos visuels préférés en 2016

On sait l’image être un outil puissant de communication et les rappeurs le savent très …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.