Home / Sélections / Lecture aléatoire / Lecture Aléatoire #2
MACWORLD CONFERENCE OPENS IN SAN FRANCISCO

Lecture Aléatoire #2

Le 23 Octobre 2001, Steve Jobs révolutionne le monde de la musique. En proposant son baladeur numérique, l’iPod, il offre à tous la possibilité de passer autant de temps qu’il le veut avec sa propre musique dans les oreilles. À l’heure où beaucoup voient dans la radio à grande écoute une perversion de l’authenticité du rap (nous pourrions disserter longtemps sur ce sujet), l’iPod s’érige au rang d’artefact salvateur pour tous les John Rachid d’entre vous. Et nous, comme on aime bien le rap français ici, on a décidé de faire tourner la lecture aléatoire de notre iPod (le Classic 160 Go, c’est le meilleur) pour vous proposer 5 sons, anciens ou récents, oubliés ou trop écoutés, bons ou mauvais.

 

  1. Retour aux pyramidesX-Men

« Vos vices sont grillées,
Comme la gaule dans un survet’ Lotto
Ou un tueur qui laisse sa photo« 

Cassidy serait-il visionnaire ? Après que les frères Kouachi se soient fait griller en laissant leur carte d’identité dans la voiture, les paroles de la moitié du tandem prennent une dimension nouvelle. Coïncidence ? Je ne pense pas…
Trêve de plaisanteries. Retour aux pyramides est une des plus grosses productions de ce groupe de mutants. Sur une instru devenue immortelle, Ill pose ce que beaucoup considèrent comme un couplet classique de ce rap français. Authenticité, références cinématographiques et name dropping croisent le mic avec ces flows toujours aussi surprenants et ces punchlines glaciales.

« Mon rap choque comme une nonne qui fume du crack à Vincennes« .

  1. À chaque ligne1995

« J’aurais pu faire des crimes pour du ‘gent-‘gent
Ma team vous tue franchement,
Mon rap est un métro, à chaque ligne y’a du changement !« 

Meilleur morceau de La Source, EP le plus représentatif de la nouvelle école du rap français, À chaque ligne est un condensé de flows rythmés et originaux, où 5 MC’s talentueux ouvrent la voie à une nouvelle ère pour ce rap jeu. À base de multi syllabiques brise-glace, ce jeune groupe poulain de Zoxea a permis de raviver la flamme éteinte par Temps Mort quelques années avant lui. Si il y eut une période de creux dans cet art urbain après 2002, il est dorénavant certain qu’il a retrouvé ses lettres de noblesse à travers la multitude de collectifs, rappeurs et autres groupes qui fourmillent dans les abysses sous-terraines du rap jeu français.

« Le rap c’était mieux demain, donc laisse nous faire
On vient barrer le passé pour tracer une ère nouvelle »

  1. Je me barreKeny Arkana

« J’vais pas passer ma vie, prisonnière de la leur
Quitte à galérer ici, je m’en vais galérer ailleurs !« 

On connaît les aspirations de liberté de la jeune marseillaise. On connaît sa hargne, son pessimisme, sa niaque, ses revendications. On connaît ses discours puissants emplis de colère et de rage, sa haine envers le système babylonien, ses cris de désespoirs, ses combats, ses douleurs et ses pleurs. Mais rares sont les morceaux où l’on pourrait presque déceler une once de joie, une étincelle chantante à travers ses lignes. Si le maestro de cet enfant rebelle réside dans sa justesse, son idéalisme aveugle et sa détermination à toute épreuve, elle sait aussi injecter dans ses morceaux de vraies mélodies. Comme le dit O. Cachin: « il [le rap français] abrite encore des idéalistes qui conjuguent le verbe être avant le verbe avoir: Keny Arkana est de ceux-là« , ce qui décrit parfaitement bien cette militante qui fait du rap.

4. Comme un serpent – M-Group

« J’suis coriace
MC trace
Ou je t’élimine comme un Famas !« 

Groupe initial de Tunisiano, le M Group est bien trop peu mis en avant: il n’a pas de page Wikipédia, même pas présent sur RapGenius… ! Ceci est certainement du à leur faible productivité. Un seul EP 7 titres en 1997, Tu disais quoi?, suivi en 2001 par un 4 titres, 2ème morsure constituent la discographie de ce groupe. Pourtant, les MCs du 95 en ont sous la plume. Un vrai rap qui cogne, avec des prods vocales et sombres, kickées par des bad boys habités par une vraie niaque. Rien de vraiment révolutionnaire chez eux, mais ça fait du bien de se passer un vrai rap fracassant qui pue le bitume. On notera tout de même le gros passage d’Aketo sur le premier album.

  1. L’effet boule de nerfsHugo TSR ft. Juste Cause

« Paraît qu’on a de la chance d’avoir le SMIC et de s’endormir avec des draps
C’est comme dire à un mec sans mains qu’il a de la chance d’avoir des bras« 

On ne vous présente plus le porte-étendard de la punchline parisienne. Mais peut-être ne connaissez-vous pas (sauf pour les plus deter d’entre vous) les tous premiers projets d’Hugo. Avant Flaque de Samples, Hugo nous avait déjà offert La Bombe H et La Salle d’Attente, deux projets tout aussi palpitants. Si ce sont les featuring qui font la couleur de La Salle d’Attente, Hugo est (déjà à l’époque) le lion qui transforme chaque morceau en un vrai piège à loup. Chacune des tracks de Salle d’Attente est pertinente et mise en valeur par des passages époustouflants du meilleur MC franco-asiatique de France. Hugo était instruvore déjà à ses débuts.

About Leo Chaix

Grand brun ténébreux et musclé fan de Monkey D. Luffy, Kenneth Graham et Lana Del Rey, je laisse errer mon âme esseulée entre les flammes du Mordor et les tavernes de Folegandros. J'aurai voulu avoir une petite soeur, aimer le parmesan, et écrire le couplet de Flynt dans "Vieux avant l'âge". Au lieu de ça, je rédige des conneries pour un site de rap. Monde de merde.

Check Also

img_0059.jpg

Nos morceaux préférés d’Octobre 2016

Ichon x Myth Syzer – Avoc is clowning (SS16) Loin de nous l’idée de faire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.