Home / Sélections / Lecture aléatoire / Lecture Aléatoire #7
473bf565ef4aaccd7ab2af2764409044

Lecture Aléatoire #7

Sortez les bonnets, glissez-y une paire d’écouteurs et appuyez sur play: voici l’heure de la lecture aléatoire pour une plongée dans des morceaux qui n’ont pas eu le succès mérité. Et pourtant …

TTC feat La Caution – Pollutions (2002)

En 2002, Ceci n’est pas un disque de TTC atterrit comme un OVNI sur le rap français. Pollutions, en compagnie de La Caution, ne fait pas exception. Avec son beatbox poisseux, sa prod aérienne du futur DJ d’électro Mr. Flash et ses voix filtrées, la huitième piste de l’album dénonce toutes les différentes formes de pollutions avec des couplets au vocabulaire poussé. Si les cinqs mc’s sont à l’aise dans cet exercice lyrical, c’est Nikkfurie qui lâchera la sanction la plus cruellement réaliste : « La mer contient plus de plancton / Et le rap est plein de gangsters ».

Antilop SA – Chacun sa croix (2004)

Malgré quelques maxis prometteurs, la carrière solo d’Antilop Sa – un des leaders d’ATK – n’a jamais décollé. Pourtant le garçon a des textes, un flow et une présence au mic assez solides comme le démontre ce morceau intimiste. La moitié d’Apocalypse plonge l’auditeur dans un vécu sombre et amer. La lente montée de la prod de Jaaos – un habitué de Nouvelle Donne Music – ajoute à la dramaturgie du morceau qui en fait un vrai classique qui gagne à être connu.

Profecy – 400ml

S’il manque un son dans l’excellent article consacré au thème du graff dans le rap, c’est bien 400ML de Profecy. Le rappeur affilié à Assassin crache dans cet extrait de Le cri des briques une dose de krylon sur le mur du rap français. Troubles psychiques, passion frénétique pour le tag et consommation de psychotropes se mêlent avec une violence gracieuse. Bien servi par une belle boucle de notre DJ Premier local, DJ Duke, Profecy nous partage sa pratique compulsive du graffiti de sa voix rocailleuse. Du rap franc du collier comme on l’aime.

K-Pone – J’ai la haine (feat Iron Sy, Princess Anies et Horseck)

K-Pone fait partie de ces noms disparus du rap et pour cause : le beatmaker du Royal Squad (le crew de Sully Sefil et OSFA) ne compte que le maxi L’Eveil à sa discographie. Une trace brève mais dense sur laquelle on retrouve Dany Dan, Busta Flex ou encore 13 Or croiser le mic. Sur la face B, on découvre J’ai la haine où se rencontrent Iron Sy, alors protégé de JoeyStarr, Princess Anies a son meilleur niveau et Horseck, la partie technique du trio OSFA. Le résultat donne un morceau fort et intense où l’alchimie entre les trois mc’s qui n’ont a priori rien à voir marche parfaitement.

IV My People – Présent tant que mes gars en veulent (Madizm remix)

A la fin des années 90 le collectif IV My People marche sur l’eau. Que ce soit avec des morceaux solos ou une combinaison multiple, le ticket fonctionne toujours. Il faut dire qu’avec Kool Shen et Zoxea, les jeunes loups du label ont deux parrains qui n’ont déjà plus rien à prouver. Pourtant les deux vétérans ont encore la dalle sur ce morceau. Et j’ai beaucoup d’amour pour cette version remix de Madizm – déjà auteur de l’original – avec son sample soul typique de la vibe FMP et son petit côté poisseux dans le mix. En effet, ce remix n’est disponible que sur la mixtape Streetly Street qui a l’avantage de pouvoir nous faire entendre la voix de Salif dans une magnifique outro annonçant le morceau suivant.

 

 

About Roch

Roch

Check Also

Encre-de-chineurs

Encre de Chineurs #1

Encore une nouvelle rubrique, vous direz-vous… Oui, mais pas n’importe laquelle. Aujourd’hui, vous lisez la première …

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.