Home / Sélections / Les 10 meilleurs morceaux du second trimestre 2015
top10morceaux

Les 10 meilleurs morceaux du second trimestre 2015

Voilà, le second quart de l’année vient de se terminer et il est temps de vous présenter notre bilan de cet exercice. Comme d’habitude, c’est toujours très compliqué pour une grande rédaction de s’entendre. Vous pouvez donc considérer ce top comme une photographie vulgaire des goûts des différents rédacteurs. C’est une moyenne qui ne reflète pas forcément une vérité absolue mais vous pouvez quand même nous insulter si vous trouvez qu’on a mauvais goût. Verdict.

10. Tercian – Sheldon

Sheldon - Fétiche

Vous n’allez pas nous croire mais impossible de trouver ce morceau sur Youtube ou Soundcloud. Vous allez donc devoir vous procurer le projet pour vérifier que Tercian mérite bien sa place dans ce classement. Mais avec la puissance des lyrics et l’interprétation si particulière du mc de la 75ème Session, vous ne risquez pas d’être déçu. Faites-nous confiance et rendez-vous sur ce site pour prendre votre petite dose.

9. Bonjour – Vald

Contrairement au précédent concurrent de cette fournée, vous avez sûrement tous vu l’un des derniers clips du phénomène Vald. Partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux, notamment par Christine & The Queens (WTF), Sullyvan a fait sensation avec sa semi-dédicace à François L’Embrouille. Au final, on tient peut-être le gimmick de l’année en rap français et on assiste à l’explosion d’un artiste qui pourrait devenir énorme cette année. Et en prime, le morceau est réussi. Que demande le peuple  ? Et bien, rien de plus qu’un débat entre ceux qui comprennent le délire de Vald et ceux qui crachent sur son rap de mongol. Merci les débiles.

8. Ego – Lomepal

Vous avez dû finir par comprendre, on aime bien Lomepal. On l’a interviewé plusieurs fois et on a chroniqué quasiment tous ses projets. Mais il réussit encore à nous surprendre positivement en poussant toujours plus le personnage et en fouillant son rap sans tomber dans la facilité. Peu de gens peuvent s’autoproclamer « génie » sans qu’on s’offusque. Bon, l’ironie est fortement présente dans ce morceau très bien écrit et l’instru onirique y ajoute un cachet savoureux. Alors on apprécie. Et on salue le Seigneur. Enfin la Majesté. Qu’y aura-t-il après ? S’il continue sur cette lancée, l’homme au teint blafard pourrait bien devenir roi dans quelques années. Ce serait logique.

7. Pas de dénouement – Le gouffre

LApero-Avant-LA-Galette-Recto-500x500

Encore un morceau que vous ne trouverez pas sur Youtube. C’est bien dommage puisque les six couplets de ce morceau composent un ensemble qui mérite vraiment d’être écouté. Phonik, Tragik, SK-Micaz, Gabz, Char, L’Affreux Jojo et Brack signent un titre proche de l’excellence qui est propre au Gouffre. Dans ce style inimitable, sans chichi, on découvre des textes incisifs sur un boom-bap de rigueur. Ce radeau de la méduse version rap français n’en finit pas de nous régaler les oreilles et on ne peut que remercier les enfants de Corbeil de hisser haut, très haut, le drapeau du rap indépendant.

6. Ptit Con – Anton Serra

Là, on fait une petite entorse à notre règle. On avait dit un morceau par album et puis finalement, on peut considérer ce titre comme un solo du monstre lyonnais. Alors l’aventure du P’tit Con rentre dans ce classement parce que, comme dit July de la rédaction, on connait tous un p’tit con. Excellemment bien écrit, ce morceau prend une puissance absolument énorme en live avec l’émotion d’un Anton et sa façon de vivre et d’interpréter son rap. L’émotion et la sincérité du texte, bien aidé encore une fois par une instru d’Oster excellente, nous laissent songeurs lorsque la musique se tait. Un grand son !

5. Capoeira Verbale – JP Manova

Quand ça démarre par un très joli sample d’Astrud Gilberto, on est en droit de se dire que ça commence bien. Puis JP nous confirme qu’il est à la hauteur. Le texte, l’instru et l’interprétation sont au rendez-vous. On a définitivement adoré le projet du secret le mieux gardé du rap français et on ne peut que vous conseiller d’aller voir l’artiste en live, ce morceau rend très bien, et en plus il est très bon sur scène.

4. Ici – Hugo TSR

Qu’est ce je pourrais dire qui n’a pas encore été dit ? C’est plus que de l’excellence, c’est proche de la prouesse de rester si fort et si longtemps. Si ça ne tenait qu’à moi, je ferais sauter les poèmes un peu pétés du métro parisien pour les remplacer par les textes du meilleur MC d’origine asiatique de France. Mettez juste play et on n’en parle plus, c’est le chant de la rue.

3. Tempête – Nekfeu

A titre personnel, j’aurais plutôt mis Égérie ou Nique Les Clones II mais puisqu’on parle de monsieur Ken Samaras le grec, on va respecter la démocratie pour une fois. Notre référendum interne a décidé que la Tempête figurerait dans ce top et on ne peut pas vraiment lui donner tort. C’est le bon compromis entre le Nekfeu kickeur qu’on connait tous et celui qui doit ouvrir légèrement son rap pour élargir le public touché. On a donc un morceau très dense, riche de textes avec un refrain réussi. C’est en ça que le MC de 1995 a réussi là où beaucoup ont échoué. Il garde son univers en l’étoffant simplement d’une touche de maturité. On a la sensation de voir l’artiste évoluer et on ne peut que dire une chose : on le suit de près.

2 – Chanson Française – Youssoupha

Sondage : qui s’attendait à une patate pareille quand il a appuyé lecture sur son lecteur cassette ? Soyons honnêtes, personne. Mais ce fou morceau embarque tout le monde et renverse le cerveau sur son passage. En featuring avec les grands classiques du rap français, Youssoupha (et Nodey, à applaudir) envoie une idée originale et place clairement un jalon de plus sur le rap français. Je ne voudrais pas vous voler de l’argent mais je suis prêt à parier qu’on l’entendra encore dans quelques années. Déjà un classique ?

1 – Tintin au Congo feat Hakan & Eddy Woogie – Lucio Bukowski & Anton Serra

Je vous vois venir gros comme une maison. Oui, on met L’Animalerie partout. Mais doit-on nous blâmer nous ou eux ? Ce n’est quand même pas de notre faute s’ils trustent le haut des classements à chaque fois. Cette fois-ci, c’est en featuring avec des gars du cru, Eddy Woogie (anciennement Dico) et Hakan Le Grand, que l’Animalerie tape le haut du panier, ce qui nous a fait comparer dans cette chronique le crew lyonnais au centre de formation du Barça tant les talents semblent sortir à répétition. 5 minutes 28 seconde d’une frappe immense sur une prod’ fantastique d’Oster Lapwass. On se demandait plus haut si le morceau de Youssoupha allait rester, pour celui-ci on ne mettra pas de point d’interrogation. Déjà classique.

Bonus : PNL – Simba

On le met en bonus track parce qu’il ne rentrait pas dans les critères du classement puisque sorti début Mars. Mais même s’il a mis quelques mois à arriver à nos oreilles, le Simba de PNL gagne une mention quand même. Ce son incroyable vous emmènera ailleurs et vous vous surprendrez à chanter ounga-ounga en coeur avec Ademo et N.O.S. Malgré le manque de charisme évident des deux rappeurs et la réalisation vraiment cheap de ce clip, il se dégage de cet univers une sensation de sincérité. C’est la rue, la vraie, qui s’exprime et elle ne fait pas semblant d’aimer cette vie faite de bicrave et de galère au quartier. Rien que le refrain de ce morceau mériterait de propulser PNL superstar.

About Stéphane Fortems

Dictateur en chef de toute cette folie. Amateur de bon et de mauvais rap. Élu meilleur rédacteur en chef de l'année 2014 selon un panel représentatif de deux personnes.

Check Also

Encre-de-chineurs

Encre de Chineurs #1

Encore une nouvelle rubrique, vous direz-vous… Oui, mais pas n’importe laquelle. Aujourd’hui, vous lisez la première …

4 comments

  1. « Ici » du TSR CREW doit OBLIGATOIREMENT figuré dans le top 10 des morceaux de l’année. Ce morceau est une bombe et le flow que Hugo a dessus est incroyable.

  2. moi je pense kon doi arreté les classement.franchemen cé du PIPO

  3. Toujours les mêmes artistes dans vos tops, et pourtant d’autre choses se sont faites pendant ce temps la.

  4. Je veux bien accepté qu’ un « top » soit forcément subjectif, mais arrêtez avec l’ animalerie. Ça suffit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.