Home / Dossiers / A l'origine / Le rap français et les samples – #4 Booba
rp_booba-futur.jpg

Le rap français et les samples – #4 Booba

En 2002, Booba réclame à l’arbitre du rap français un Temps Mort, histoire de lui laisser le temps de souffler. Dix ans après, personne ne s’en est vraiment remis. Sur cet album, B20 lâche une oraison funèbre avec le titre Repose en Paix. Samplé sur la version de la chanson des Beatles Eleanor Rigby par Vanilla Fudge, ce titre est resté dans la mémoire collective. Le morceau samplé est paru en 1967 sur l’album éponyme Vanilla Fudge qui fera sixième au top 200 américain à sa sortie. C’était avec ce genre de sons qu’il « contourn(ait) les mcs à la craie blanche ».

Eleanor Rigby :
Repose en Paix :

Ça n’a jamais été un secret pour personne, Elie Yaffa a toujours eu beaucoup d’admiration pour Renaud. Et s’il avait voulu sampler Mistral Gagnant en 2002, il a fallu entendre quatre longues années pour qu’il puisse se payer les droits du sample.

Résultat ? Un morceau original sublime et une version rap français pour le moins magnifique. Une réussite intemporelle. Pitbull est et restera comme l’un des plus beaux morceaux de Booba. De nombreuses voix affirment que c’est la dernière fois qu’on l’a vu si fort. Et on ne peut pas vraiment leur donner tort.

Mistral Gagnant :
Pitbull :

Sur Jusqu’ici tout va bien, c’est Mike Oldfield qui est appelé à la rescousse. Le compositeur touche-à-tout est réputé mondialement notamment pour sa chanson Moonlight Shadow qui eut un grand succès en Europe.

Ici, c’est The Inner Child composé en 1998 que décide de sampler Fred Dudouet en reprenant la mélodie. Temps Mort est donc incontestablement un album éclectique dans ses références.

The Inner Child :
Jusqu’ici tout va bien :

Mandrill est un groupe de funk américain monté par les frères Wilson à Brooklyn. Samplées au bas mot un milliard de fois par les rappeurs américains, leurs chansons ont été une grande source d’inspiration pour la planète hip-hop. Paru en 1972, Mandrill Is est le second album du groupe et celui sur lequel nous retrouvons le sample de Strass et Paillettes. Children of the Sun est la quatrième piste de ce très bon album qui précède le véritable grand succès de Mandrill l’année suivante. L’opus Composite Truth restera comme la meilleure livraison de cette entreprise familiale qui roule toujours à l’heure actuelle.

Children of the Sun :
Strass et Paillettes :

Que serait-on sans la musique classique ?

Pas grand chose. Le rap français en est bien conscient, lui qui n’oublie pas de lui rendre hommage de temps à autre en samplant sans vergogne quelques uns des plus grands chefs d’œuvres de son vaste répertoire. Nous retrouvons ici Franz Schubert, l’autrichien mort à 31 ans et icône absolue du dix-neuvième siècle. Ses compositions apparaissent parfois au détour d’un film de Kubrick, Spielberg, Polanski ou encore Bergman. Son œuvre complète comporte plus de mille compositions achevées. C’est donc sur le polémique Black Album de Lunatic que figure Ni strass, ni paillettes (part 2) sur une sublime instrumentale. Nous ne voulions pas vous faire rater cette merveille, ouvrez les oreilles.

Trio pour piano et cordes numéro 2 :
Ni Strass, ni paillettes (part 2) :

 

About Stéphane Fortems

Dictateur en chef de toute cette folie. Amateur de bon et de mauvais rap. Élu meilleur rédacteur en chef de l'année 2014 selon un panel représentatif de deux personnes.

Check Also

2112493818

Passez par la case prison et prenez un disque d’or

Une fois dehors là tu diras qu’t’as assumé, qu’t’auras fait ta peine sur un pied …

One comment

  1. B2O CLASSIQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.