Home / Dossiers / A l'origine / Le rap français et les samples – #2 NTM
JoeyStarr

Le rap français et les samples – #2 NTM

Joe Williams – Paris Sous Les Bombes

On en arrive à un classique parmi les classiques. Paris sous les bombes, fruit d’une époque résolument hip-hop pour le posse du 93, était leur chant d’amour au graffiti et à tout ce qui l’accompagnait. Encore une fois, NTM montre son attachement à la musique noire américaine puisque ce morceau est samplé sur le bien nommé Get Out of my Life, Woman du chanteur de jazz Joe Williams. Ce titre fut enregistré en 1966 et il figure sur l’album « Presenting Joe Williams with Thad Jones and The Mel Lewis Jazz Orchestra« . Le natif de Cordele en Géorgie était un chanteur de grand talent et il a d’ailleurs gagné un grammy award pour son album Nothin’ But The Blues en 1984. Il est décédé en 1999 à l’âge de 80. Il restera à la postérité chez les amateurs de rap français pour ce morceau :

Get Out of my Life, Woman :Paris Sous les Bombes :

Pages : 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 7

About Stéphane Fortems

Dictateur en chef de toute cette folie. Amateur de bon et de mauvais rap. Élu meilleur rédacteur en chef de l'année 2014 selon un panel représentatif de deux personnes.

Check Also

rohff-tacle-booba-apres-sa-declaration-sur-mc-solaar

Les plus gros vendeurs de l’histoire du rap français

Bien qu’il soit compliqué de récupérer toutes les données existantes, nous avons tenté de regrouper …

4 comments

  1. Ray2.0 le fan inconditionnel que tu es devrait revoir ses classiques avant de divaguer. La citation exacte est : « ceux qui ne voient le hiphop qu’avec des samples de pop, mais tout ceux là je les stoppe ». Si il faut t’expliquer, il parle des gens qui ne veulent qu’un hiphop acidulé, sage et formaté, avec des samples de pop quoi! Même 1 an après, il fallait la rectification 😀

  2. Bienq ue je sois fan inconditionnelle de NTM, je remarque quand même que Kool Shen dénonçait à l’époque dans un titre devenu classique et culte que les rappeurs qui utilisent et voient le rap qu’à base de sample il les stop; je cite Kool Shen : « les rappeurs qui voient le rap qu’à base de sample je les stop ». Donc pas crédible de dénonçer ces rappeurs alors qu’eux même n’ont pas hésité à sampler. Pour rappel les plus grands classiques du rap français ont été samplés de films, musiques, etc

  3. Le concept est excellent. Dommage que tous les enregistrements soient HS.

  4. Bon concept, des fois ont regrette de ne pas connaitre l’origine de certains son, voila qui est fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.