Home / Sélections / Nos morceaux préférés d’Octobre 2016

Nos morceaux préférés d’Octobre 2016

Ichon x Myth Syzer – Avoc is clowning (SS16)

Loin de nous l’idée de faire de la pub pour la collection SS2016 de la sape AVOC, mais quand Ichon et Myth Syzer s’accordent et se lâchent, difficile de résister. Ce top du mois de novembre démarre avec un ovni tant au niveau du track même que du clip. Le tout sort d’un monde calqué sur le nôtre mais rendu terriblement plus inquiétant et plus effrayant par l’interprétation psychopathe d’Ichon, l’instru folle de Myth Syzer et des chorés désarticulées des Taylor & Bats. Un morceau qui nous ramène à Rella d’Odd Future, une voie encore peu explorée dans le rap français.

Swift Guad x Mani Deïz x Davodka – Ma gueule

Il était temps ! Première collaboration entre Swift Guad et Davodka, il fallait Mani Deïz à la prod pour rallier ces deux loups de la scène indé française. Boom bap, piano, voix rauques et plumes affûtées, la recette est simple et sans faille, sublimée des échos d’une guitare électrique à la fin du son : un genre d’hécatombe 3.0. Qu’est-ce qu’elle a, ma gueule ?!

JP Manova – Sankara

Présent sur l’album 19h07 sorti l’an dernier, le clip de Sankara est sorti ce mois-ci, accompagnant la sortie de la réédition 19h07 +. S’il fait beaucoup de scène, la promo n’est en revanche pas le fort de JP Manova, et malheureusement le clip comme l’album n’ont fait que peu de bruit à la sortie… mais si tu veux avoir un jour dans les oreilles une autre note, un autre discours que celui qu’on te façonne, ta démarche elle-même te renverra à la porte de JP Manova.

Melan – On refait l’monde

Une bouteille de rhum, un pur beat de Bast d’Omerta Muzik, et on passe de zéro à cent en quelques secondes avec Melan. Accompagné d’un très beau clip, H.888 à la réal, le toulousain en rajoute une couche avant la sortie de Vagabond de la rime 3, la rime plus que solide dans une ambiance nocturne plus que réussie. Et là, putain, ça kicke.

Georgio – L’espoir meurt en dernier

Troisième extrait d’Héra, L’espoir meurt en dernier ouvre la tracklist de l’album à venir de Georgio : héritier du boom bap autant que de la scène française moderne, la musique de Georgio choisit de mélanger les codes pour les briser, avec le juste dosage de noirceur et de clarté, celui qui fait qu’un même son peut nous donner la rage le matin et nous rendre mélancolique le soir. Aux frontières du rap et d’influences pop-rock prend, on assaisonne d’une pincée de sampling du dernier album de Kanye West, et on déguste !

Prince Waly x Myth Syzer – Soudoyer le maire

Quand Waly chope le crom, ça fait mouche à chaque fois depuis Big Budha Cheez. Prince Waly et Myth Syzer sortent ce mois leur projet commun Junior, droit sorti de la crème de la crème des 90’s, dont le deuxième extrait est d’aussi bonne augure et manufacture que le premier : le flow fondamentalement rétro de Waly est un bon vin à consommer sans aucune modération. Junior dans les bacs le 2 novembre (2016, malgré tout).

Siboy – Éliminé

Décidément le 92i est en feu. Après la réussite du 1er projet de Damso Batterie faible, Shy qui nous a sorti un des tubes de l’été et avant un nouvel album de Booba, c’est Siboy qui comble l’actu du label préféré des ratpis. Alors qu’on l’avait laissé prometteur mais braillard, le Mulhousien revient en finesse dans un registre où on ne l’attendait pas forcément : un horrorcore anxiogène qui met à sac la concurrence. Avec sa cagoule jamais lâchée, on est prévenus : le rookie vient braquer le rap français.

Sneazzy x Nekfeu – Skurt Cobain (+ Ouais mec remix feat Nekfeu x Alpha Wann)

Là c’est un peu particulier, on brise les règles qu’on a nous-même fixées mais pour le EP Dieu bénisse Super Sound sorti ce mois-ci, on va parler de deux sons. Hé ouais, les sites de salopes en placent 2 pour Sneazzy.

D’abord, le premier clip extrait du projet, $kurt Cobain, avec Nekfeu. La prod d’Hugz Hefner est bouillante, et Sneazzy a passé un sérieux cap sur l’écriture et le flow : plus sûr, plus fort, plus précis, le Sneazzy de chez Super Sound n’a rien à voir avec celui de Super, et c’est tant mieux ! « Teuteu découpé comme jambom de Parme, rebeu est très précis, visage est expressif  / Tu peux nous écouter sans qu’on te parle, ton père le dépressif »

Ensuite, il y a le remix du second track de l’EP, Ouais mec, avec Nekfeu et Alpha Wann : les trois potes se retrouvent le temps d’une soirée brumeuse en club dans leur nuage teinté d’égotrip, en profitant pour mettre quelques tacles (justifiés) aux auditeurs relous. Trois potes, mais aussi trois emcees aux styles et aux flows bien distincts, encore sur une grosse prod d’Hugz Hefner aux frontières de la trap, du cloud et d’influences presque reggae dans le placement des synthés : l’ensemble forme un morceau très consistant, qu’on ne peut encore une fois que vous recommander. Quant à la performance des trois emcees, elles sont suffisamment variées pour qu’on n’ait pas à ressentir de perdants ou de vainqueurs sur la track. Après, il y a bien un vieil adage qui dit qu’on garde le meilleur pour la fin…

Demi Portion – Demi Pablo

Joey Bada$$ l’a fait à la cainry, c’est Demi Portion qui récupère à la française le sample du générique de Narcos pour le premier extrait de son album à venir 2 Chez moi. Ceux qui ont aimé le Dragon Rash ne seront pas dépaysés en écoutant Demi Pablo, écrit avec cette même plume remplie d’espoir et d’humilité qui fait de Demi Portion un rappeur qu’on n’apprécie pas qu’à moitié, parce qu’il est indéniablement du côté des gentils, des grands noms de la scène indé, et que même quand il chante, il rappe la révolution.

Vald – Eurotrap

TURN UP DANS LE CLUB !

About Hugo Rivière

Entêté monocellulaire impulsif, sentimental, très humain et complètement dingue

Check Also

anadiplose-7

Anadiplose de featurings #7

Les anadiploses de featurings forment une série de rappeurs qui s’enchaînent les uns aux autres. …

3 comments

  1. J’avoue putain un top son sur un site musical, tellement abusé ! On fait des interviews aussi, pour plagier rapelite, on chronique des albums donc on plagie l’abcdr, on parle de rap pour plagier basketblanches et on écrit en français, on plagie Victor Hugo

  2. Du jamais vu ce concept 😀 ça s’inspire chez les confrères !

  3. On dirais les dix bons sons, même image et tout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.