Premier semestre 2022 : Notre top concerts

Nous avons passé ces dernières années privés de live et de concerts, pourtant indispensable à la musique. Que ce soit parce que c’est une partie indissociable de ce qu’est la musique intrinsèquement, c’est aussi particulièrement important dans le rap. Souvent la majorité des revenus d’un rappeur et lié à son image artistique, la performance live est un pilier du rap français. Pour célébrer le retour des concerts, nous avons décidé de faire un petit tops des concerts qui nous ont le plus enthousiasmés et marqués ces derniers mois.

Mentions honorables :

On aurait pu inclure dans ce top les récents concerts de L’Uzine, un groupe incroyable sur scène (on attend d’ailleurs le concert de Souffrance avec impatience), les géniaux bataclans de Georgio, le vélodrome de Jul (qui figurerait surement dans ce top sans les soucis techniques), l’énergie incroyable de Makala, le sublime Olympia de Sopico ou le très beau concert de Luidji

#3 : Carte blanche à Isha, avec Green Montana, Limsa d’Aulnay & Oso

Avec un programme comportant des habitués de nos tops ces dernières années, ce concert nous faisait vraiment envie, encore plus en sortie de confinement. Organisé par La Place dans le cadre de la L2P Convention, ce concert un peu spécial a vraiment retourné la salle de concert de la Gaité Lyrique en mars dernier. Que du beau monde sur scène, dans un écrin mettant un valeur la musique de ces rappeurs de haut niveau. Durant la soirée, plusieurs ambiances se sont succédées, toutes aussi géniales les unes que les autres (ne serait-ce peut-être que la musique d’Oso ne semble pas faite pour ce genre d’ambiance, un peu plus chill que le reste des artistes). Toujours très fort sur scène, Isha envoie du lourd, tout en arrivant à être touchant et authentique. Un tour de force qui nous bluffe à chaque fois, faisant de lui l’un des rappeurs à ne pas rater en live actuellement. Mention spéciale également à Limsa, que l’on avait pas encore vu sur scène depuis la sortie des projets Logique. Le rappeur est à l’aise sur scène, exaltant d’énergie sans perdre sa nonchalance unique. La justesse de ses refrains chantés en live nous agréablement surpris, tout comme la sincérité des titres un peu plus intimistes, qui nous ont enchantés en live. Une soirée mémorable qu’il ne fallait pas rater.

#2 : Les Bercy de Laylow

Le 11 et 12 mars, Laylow « faisait » deux concerts dans la fameuse Accor Arena, complets en moins de quelques heures après la mise en ligne.
Concerts uniques de l’artiste qui ne fait pas de tournée, c’était l’un des concerts les plus attendus de ce début d’année 2022.
En moins de 2 ans, Laylow s’est installé dans les sommets du rap game français avec ses 2 albums Trinity & L’Étrange Histoire de Mr.Anderson, des succès critiques et commercials qui sont double platine chacun. Très hypé depuis, Laylow devait confirmer son statut de gros noms du rap et d’artiste unique. Eh bien, c’est chose faites pour le rappeur, qui a bien marqué les 40 000 fans présents. Autant par le charisme du rappeur, que la liste d’invités ou la scénographie, le concert s’est illustré par la taille des ambitions de Laylow, qui livrait ici un spectacle digne de stars américaines.
L’évènement s’annonçait déjà grandiose dans le teaser du concert, mais en live, c’était un moment incroyable.

Une performance scénique intense pour Jérémy, de son vrai nom, qui envoie un énergie sidérante, teintée de joie, de sentiments de hargne et de revanche, magnifiée par l’esprit artistique du rappeur. Malgré quelques problèmes techniques, c’est une claque visuelle pour les fans. Les éléments de scénographie mélange fantastique et ancrage dans le réel, de manière frappante. On alterne entre les univers de Trinity et L’Étrange Histoire de Mr.Anderson, mêlés ensemble avec brio. Réalisée par Polygon1993, la partie axée Trinity est particulièrement percutante, intégrant toute la salle. On n’aurait pas été surpris d’y voir apparaitre un hologramme !
Petit maison qui s’enflamme à la Kanye sur Donda, reconstruction de l’entrée d’une boîte de nuit, ou encore tenue de scène sensationnelles, Laylow a vu les choses en grand, et c’est génial.

Une grande fête pour les fans, tout comme pour Laylow lui-même, qui se retrouve à célébrer deux albums à succès avec des invités de marques : Damso, Alpha Wann, Wit., Jok’air, Sofiane Pamart ou même encore Hamza, et le très applaudi Nekfeu.
Ce n’était pas seulement un concert explosif: touché, Laylow s’est montré très émouvant. Les larmes aux yeux, il a tenu a rappeler à ses quelques 18 000 fans présents ce soir-là, de toujours croire en leurs rêves…

#1 : La fête parisienne de PNL

Annoncée en grande ponte il y a plusieurs années, les fameux concerts de la tournée Deux Frères étaient très attendus ! Le public était plus qu’impatient et il faut dire qu’on était curieux de voir ça. Les performance de N.O.S et Ademo n’ont pas toujours eu bonne réputation, et il leur fallait être à la hauteur du retour fracassant de AUDD et du succès de l’album. De règle générale, les concerts autant finissent souvent par se révéler décevants. On pourra dire que ce n’est pas le cas des frères Andrieu.

Après avoir retrouvé nos billets dans les archives de notre boîte mail, nous voila dans la salle. Le set-up de la scène est habilement pensé, des passerelles en hauteur et une scène cubique au centre de la fosse font que tous les fans pourront voir les rappeurs. Ce qui joue beaucoup sur l’interactivité d’un concert, qui de très bien en devient remarquable. Bref, les deux frères se baladent entre passerelles et écrans, dans un ballet simple mais précis et très efficace. Quelques petites références à leurs anciens lives et une set list axée sur le dernier album font grand effet . Tout l’Accor Arena est QLF !

« Libres, vous êtes libres, profitez de cette chance pour aimer votre famille et vos amis. Soyez heureux et généreux, car vous ne vous en sentirez que mieux. L’air est plus pur lorsque l’on est libre. Profitez et soyez heureux. »

René Andrieu (supposé)

La scénographie, les univers et ambiances différentes selon les titres: tout est travaillé pour célébrer Deux Frères & leur fraternité incorruptible. Plus que jamais, ce sont Tarik et Nabil contre le monde, mais cette foie avec joie et grands sourires. Malgré l’émotion de certains morceau, la seule chose qui ressort ce sont les grands sourires et l’ambiance positive qui se dégage. C’est la fête en famille et on célèbre dignement, l’entièreté de la salle s’époumone avec ferveur et émotion. Quelle ambiance !
On ne pourra rien dire de mieux écrit sur ce concert que Manue de l’ABCDR dans son article (ICI).

C’est magique, c’est PNL.

« La vie c’est chelou, solitaires mais entre nous. »

About Julie Boursier

Julie Boursier

Check Also

Premier semestre 2022 : notre Top 10 Rap Français

Heureusement, le rap est toujours là, et nous aussi ! Alors sans plus attendre, découvrez les 10 projets sortis début 2022 qui nous ont marqués et inspirés...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.