Home / Chroniques / La Relève #8 – Avril

La Relève #8 – Avril

 On est au courant, ça craint, nous sommes très en retard. On est en juin, mais on ne vous a pas oublié, donc on est quand même de retour pour le numéro 8 de La Relève. Pour ceux qui n’ont pas l’habitude de nous lire (bienvenue), le principe n’est pas compliqué :  5 découvertes rap par mois, sélectionnées avec soin par vos rédacteurs préférés de LREF et les admins du groupe Chineurs de Rap…
CIVIL

On a été fortement impressionné par CIVIL à la découverte de son premier titre clippé (à notre connaissance), BLACK. Il a pop up de nulle part sur notre radar et on peut vous assurer qu’il mérite plus que son nombre de vues actuel sur YouTube. Simple et efficace, le rappeur pose son flow sur une prod aussi sombre que le clip. Incisif, sans concession et d’une aisance impressionnante, CIVIL nous a mis une vraie claque avec son titre BLACK, qui raconte un contrôle au faciès qui dégénère… On chuchote qu’un projet arrive courant 2019, mais en attendant CIVIL est à suivre de très près…

GROOVY KEENI

Cette année, on a découvert un rappeur sur scène grâce au dispositif Buzz Booster, tremplin qui vaut la peine d’être suivi si vous aimez découvrir de nouveaux talents (vous êtes en train de lire cet article, de toute manière). Groovy Keeni nous a fort plu sur scène et on a continué à scruter le bonhomme, qui a sorti le très cool Foncho. Poète un peu barré qui se décrit comme un mélange entre Ian Curtis (Joy Division) et Lucien (dans Amélie Poulain, t’as capté la référence ?), il vaut le coup d’être suivi. En attendant du nouveau, allez écouter son titre Foncho

HEMAY

Hemay est un habitué des open-mics parisiens, et c’est là qu’on l’a découvert. Après un premier EP en 2017, il vient de sortir un nouveau titre clippé, Putain, beau feat avec Swift Guad, qui nous a donné envie d’en écouter plus… Amoureux du rap, on sent la passion d’Hemay dans ses textes, dans lesquels il multiplie les figures de styles. Un univers classique et imagé, un parcours de passionné qui rap pour son propre plaisir et du son en pleine évolution : Hemay ne pouvait que figurer dans cette rubrique. Maintenant accompagné de nos copains du collectif Artichaut Records, on attend que du lourd pour la suite…

M LE MAUDIT

Vous le connaissez sûrement déjà un peu, mais on voulait vous parler de M le Maudit, parce que les derniers sons sortis sont excellents. Membre du crew LTF (Les Tontons Flingueurs), il a dejà plusieurs projets à son actif, notamment </3 sorti en 2018. Pur produit parisien du 19e, il a souvent été réduit au plus cinéphile des rappeurs parisiens ou au « lean » rappeur (M€DICAM€NT). Pourtant, avec flegme et nonchalance, M le Maudit s’est installé avec un univers bien à lui, sombre et décalé, magnifié par le génial Yung Cœur (qui est responsable des cris de Pokémons qu’on entend sur Nuit ?). On vous laisse apprécier son dernier son solo Nuit, tout en vous conseillant vivement d’aller écouter WICKR 2 avec Inspire).

CDM – La Cour de Récré

Originaire du 92, les mecs de La Cour de Récré ont sortis pas mal de sons et d’EPs depuis quelques temps. Après l’écoute des différentes version du projets WATER ICE LAND, la version émeraude étant la plus récente (oui, on parle encore de pokémons), il fallait qu’on vous fasse découvrir. Ça tombe bien, puisqu’ils ont été élus comme Chineur du Mois parmi la communauté CDR. Chad, Croma619 et Thaubi, totalement indépendants et autoproduits, nous ont impressionnés autant par la maîtrise et sincérité de leur musique, que par leurs lives. On vous laisse sur le dernier clip de LCDR (leur petit nom), Oui, extrait de leur Version Emeraude.

 

 

About Julie Boursier

Julie Boursier

Check Also

relev9e

La Relève #9 – Mai

Il fait beau, il fait (trop) chaud, c’est l’été. On a quand même décidé de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.