Home / Actus / Une Semaine de Rap : du 13 au 19 janvier 2018

Une Semaine de Rap : du 13 au 19 janvier 2018

Lectrices, lecteurs : Triste semaine que cette semaine pour le rap français. Paul Bocuse est mort. Il avait inspiré DJ Weedim à ouvrir sa Boulangerie Française, enseigné à Caballero et Jean-Jass le secret de l’assaisonnement à l’high et aux fines herbes, et c’était également chez lui qu’Hamza avait appris à préparer la sauce. Enfin… à peu près quoi. Cette semaine de rap t’es néanmoins dédicacée, Paul.

Samedi 13 & Dimanche 14 janvier.

Une fois n’est pas coutume (mais cela le deviendra peut-être, qui sait ?), nous ouvrons cette semaine de rap sur une section exclusivement dédiée au week-end. La raison de ce changement délicat : le nombre conséquent de morceaux sortant en fin de semaine, en plus de ceux lundi, et la difficulté du choix d’illustration de (l’ancienne ?) section du Lundi. Alors profitez.

Alors, qu’écoutait-on ce week-end ? Eh bien tout d’abord, nous écoutions Domamamaï d’Isha, dont on vous parlait déjà la semaine dernière, mais qui nous est revenu ce week-end équipé d’un joli clip et de quelques peaufinages à l’autotune du meilleur effet. Pas de doute, La vie augmente, Vol.2 s’annonce bien ! Deuxième étage de notre burger musical du Week-end : M10 de nos gars du 77 (Le 77 c’est le nom du crew, pas le département).  Les feuilles de salade sont fournies par Weli Masta dans Lune, toujours clippé par le talentueux Hedi Kespey, et le tout se retrouve bien empilé entre deux carapaces de Tortank préparées par le Tengo John. Attention les dents, ça croustille.

Lundi 15 janvier

Puisque nous parlions de réalisateurs talentueux, reparlons un peu de Jules Gondry a.k.a Julius, réal’ chef du Patapouf Gang, qui mettait en image le nouveau morceau de teasing de la mixtape à venir de DJ Weedim : Univers Sale. L’artisan boulanger le plus sale du game (ouais dit comme ça, ça donne pas envie) est bien évidemment derrière les platines pour mélanger les bons ingrédients de Cheu-B dans un excellent pain surprise à déguster sans modération. Et puisque nous parlons de producteurs, parlons du Motel, l’acolyte habituel de Romeo Elvis, qui s’associe cette fois-ci avec Veence Hanao pour un morceau : Asphalte (sorte de curieuse rencontre de la trap et de Vincent Delerm); et, semble-t-il, un futur album.

Mardi 16 janvier

Maudit Mardi ! Encore rien ! Bon, c’est pas grave, on va pas se mentir, on a de quoi meubler. Bon déjà, si vous ne l’avez pas déjà fait, on vous recommande d’aller lire la chronique de Dernier Manuscrit (Jeff Le Nerf et Furax Barbarossa), ainsi que notre dossier sur la place du féminin dans le Rap français, où on parle de Hyacinthe, Shay, Keny Arkana, de R’n’B et de pleins d’autres choses. Ensuite, on est tombé incidemment un album gratuit d’un parfait inconnu, Nassim Sekal, a.k.a l’Anthrapologue, sur le site de Haute Culture. Alors voilà, c’est clairement du rap amateur, mais c’est pas si mal que ça, et puis c’est cool de temps en temps, d’écouter du son 100% fait à la main au milieu de cet océan de sons formatés pour le clic. sur Ces annonces faites, on se fait un petit flashback vite fait pour rappeler que vendredi 12 janvier : Joe Luccaz sortait No Name 2.0, et que franchement c’est bien.

Mercredi 17 janvier

Comme d’hab, quand c’est calme le mardi, c’est que le mercredi va être copieux. La recette ? Dans La Sauce spéciale Rohff, incorporer doucement un bon morceau de PLK, Pas les mêmes et Une demi douzaine de rappeurs à pour 2018 (d’après Booska-P, donc sentez vous libre d’en mettre d’autre). Faites revenir avec une Rose de Ninho et servez bien chaud dans la Maison Profonde de Mohan (sorte de fils spirituel et carrément cool de Grems). Ce plat délicieux devrait réjouir au moins un amateur de rap, mais n’hésitez pas à le partager avec vos amis.

Jeudi 18 janvier

C’est bon, vous avez digéré ? Parfait. Parce que maintenant, on va bouffer du MC. L’invitation à ce repas cannibale (Paul, tu n’aurais sans doute pas approuvé mais qu’importe) est envoyé par STICK et Al’Tarba qui s(a)igne ici une prod carnassière. Quelques MCs de moins, ainsi que son clip fait sur Paint (et qui fait passer Pixar pour un petit studio d’animation amateur en banlieue de Limoges), nous rappelle forcément la grande époque de MC Jean-Gabin. Sauf que là c’est un bon ceau-mor qui défonce et pas un petit trollage de cour de récré. Sinon pour les apprentis végans y’a le nouveau Lonepesi : Comme deux étoiles.

Vendredi 19 janvier

Bon, allez, c’est le dessert. Un assortiment d’albums pour terminer cette semaine : L’excellent Sans Titre 7 de Grems (dont on vous reparlera dès jeudi !), l’orageux Glossolalie de Stick (dont on vous parlera sans doute aussi !), Marabout de Swing (Aaaah…. on a bien envie d’en parler aussi de celui-ci), Sans dire adieu de Lonepsi (Aaaaah… c’est moins sûr ça !), La mégacompile-anthologie de Mala : Ghostfather (39 titres !), et La très douce tape de Nelick intitulée Kiwibunnytape. A ceci, s’ajoute le projet collectif War for Peace sur lequel vous pourrez trouver entre autre Demi-Portion, Hugo TSR, Katana ou encore Pand’Or, et le projet de Vin’s, 23h59.

On termine cette semaine de rap hommage à la French Cuisine avec quelques morceaux en vrac, School Mob de ORI (dont la tape Down avec le O.R, Vol.1 sortait également ce vendredi et dont le style n’est pas sans rappeler un certain Freez), un inédit de Vald, Foie Gras, qui ne figurera pas sur Xeu (on comprend vite pourquoi à l’écoute), et Fruit de mon époque d’YL (on l’a sélectionné parce qu’il ya plein de fruits dans son clip). Allez, on s’est assez goinfré comme ça, R.I.P Paul, et à la semaine prochaine ! Peace !

About Jacques Bonoberje

Jacques Bonoberje
J'ai découvert le rap français au Tegzas. Absolument.

Check Also

GwKe2AhA

[Brève] Lasco est de retour en solo !

Après un long silence en solo, Lasco est de retour avec un single inédit intitulé « Paris nord …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.