Home / Actus / Une semaine de Rap : du 1er au 5 janvier 2018

Une semaine de Rap : du 1er au 5 janvier 2018

Lectrices, lecteurs : L’heure est grave ! Selon vous, le concours de b…ombes entre les potos de Donald et Jong-Un sera t-il responsable de l’extinction de l’espèce humaine dès cette année, ou survivrons nous suffisamment longtemps pour nous poser la même question l’année prochaine ? Serons-nous encore là la semaine prochaine pour profiter des nouveautés Rap de la semaine ou cette Semaine de Rap est-elle la dernière que le monde connaitra-t-il jamais ? Dans le doute, lisez bien celle-là, elle est peut-être collector !

Lundi 1er janvier

Peut-être pour la dernière fois, nous commençons notre semaine par les rattrapages du Week-end, le dernier de 2017. Et nous commencerons, pour la dernière fois (cette fois c’est sûr) par Moha La Squale. Pour la dernière, dernier freestyle avant l’album pour Moha, qui il faut bien l’avouer, aura réalisé l’un des hold-up les plus audacieux du game en cette fin d’année 2017. On sait que certains d’entre vous auront sans doute du mal à se passer de leur dose hebdomadaire de La Squale, mais toutes les bonnes choses ont une fin, ou presque, puisque l’album est prévu pour cette année. On espère qu’il aura enfin trouvé une chemise à sa taille d’ici là. Dans un registre carrément différent, c’est DJ Weedim qui faisait parler de lui en ce dernier week-end de l’année, en collaboration avec Sirap pour Zéro, premier titre du deuxième volume de La Boulangerie Française. De son côté, Swift Guad nous souhaitait une Bonne année à sa manière.

Lundi, donc, premier jour de l’année et, comme les rappeurs avaient probablement une méchante gueule de bois de la veille, personne n’a trop rien sorti. Exception cependant, Sopico, bon élève et bien déterminé à se faire une place au soleil en 2018, lâchait le deuxième volet de sa série Sopico Unplugged : HEAT.

Mardi 2 janvier

Mardi, la reprise se faisait toujours en douceur. Avec Kalash tout d’abord et son morceau Willie Lynch ( possible inventeur du lynchage et esclavagiste du Sud des États-Unis) Avec Joe & Cross ensuite, et leur titre 7 secondes en collaboration avec Ill, sorti sur le projet Artefacts Vol. 3 chez Le Gouffre. Le Boom-bap est envoutant, Ill est toujours aussi fort, Joe & Cross tiennent le rang, et il faut bien avouer qu’on a pas boudé notre plaisir en écoutant le son, car la première moitié de 2018 semble être vouée à un combat de style binaire entre trap euphorique flex-friendly et balades mélancoliques. Un peu de retour aux sources, ça ne peut pas faire de mal. À leur manière, c’est aussi un retour aux sources que nous proposaient Caba & JJ, les deux maitre-queux du rap belge dans CHEF. Trap bouncy, linges estampillés d’un joueur de polo, cigarette aux fines herbes et gimmicks efficaces, la recette est la même que celle de Double Hélice 2. Alors oui, c’est plutôt bon, mais attention à ne pas écœurer tous les convives, à force de préparer toujours la même sauce…

Mercredi 3 janvier

Si vous avez vécu les six derniers mois au delà du cercle arctique, vous n’avez probablement pas entendu parler de Niska. Sinon, vous êtes déjà au courant que ce mercredi était le jour de la sortie de son clip Tubalife avec Booba. Voilà pour la trap euphorique. Pour les balades mélancoliques, eh bien c’est Swift Guad qui s’y colle avec Je tourne en rond. Ça va vraiment pas fort pour l’ami Swift, et surtout chez ses fans qui, vous le constaterez vous même, ont décidé de s’entredéchirer sur la question de savoir si l’usage de l’autotune était justifié dans un morceau de leur artiste préféré. Visiblement, personne n’a pensé à leur dire que ce débat était clos depuis au moins cinq ou six ans. Entre les deux, Hache-P et Biggie Smalls (dont le refrain n’est pas sans rappeler Squale de Jok’air, son compère de feu-La MZ; Isha en Freestyle pour Génération avec Domamamaï; et les rookies de la semaine a.k.a les gars du groupe Paris c’est l’Est, qui nous proposent leur premier clip : Rien de particulier (peut être pas le meilleur titre pour se faire remarquer à ses débuts ?). Enfin, pour ceux d’entre vous que cela intéresse, Despo Rutti (qui a récemment donner l’impression d’évoluer dans un monde parallèle au nôtre) a donné une interview d’une heure à Africa 1, pour parler en vrac de sa conversion au judaïsme, de l’état du monde, de civisme, et plein d’autre choses encore !

Jeudi 4 janvier

Il semble bien qu’une partie de la raposphère se soit lancé dans la quête d’un son plus organique, à contrepied des distorsions électroniques qui firent les beaux jours de la scène d’Atlanta. Parmi les représentants de ce rap à la fois plus mélodique et souvent plus mélancoliques, Georgio bien sûr, Lonepsi, Sopico mais également Doums désormais, qui opte pour une ré-instrumentalisation rock de Zénith avec le concours de Waxx. Impossible toutefois de savoir s’il s’agit d’un one-shot ou d’un présage quant à un futur virage artistique du plus grand spécialiste en featuring de la scène francophone. Et puisque ce jeudi était plutôt calme côtés sorties, on en profite pour attirer votre attention sur notre Top 10 des Beatmakers pour l’année 2017 ! Et si vous voulez voir qui sont les vieux routards et qui sont les étoiles éphémères de la discipline, les tops des années précédentes sont toujours disponibles sur le site !

Vendredi 5 janvier

Deux morceaux de qualité pour terminer cette (dernière) semaine de rap (avant la fin du monde). Dernière fois de Krisy, qui n’est pas vraiment une nouveauté puisque le son est paru sur la fameuse B.O du fameux film Tueurs, mais qui dispose désormais d’un clip à la hauteur de la qualité du son, et qui laisse présager qu’on a pas fini d’entendre parler du King of Cool belge. Le second titre c’est Gabrielle Solis de Nusky. C’est doux, c’est pastel, ça sonne comme du Fauve, et ça rappelle la bonne époque des fluo kids, mais ça ne fait pas dans la dentelle pour autant. Bref, du bon Nusky bien frais comme on l’aime pour bien commencer une année, qui s’annonce au moins aussi riche que 2017 si ce n’est plus du côté du rap en français ! Sur ce, on se quitte, on vous dit à la semaine prochaine (peut-être ?!!) et plus que jamais : Peace !

About Jacques Bonoberje

Jacques Bonoberje

Check Also

002

Sortie de Pulsions, le nouvel EP planant de Lutece

Un premier EP, Lapse, en 2016, et le duo lyonnais composé de Marty et Ian …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.