Home / Actus / Une semaine de rap : du 2 au 6 octobre 2017

Une semaine de rap : du 2 au 6 octobre 2017

Lectrices lecteurs, b-boys b-girls, bonjour ! Comment allez-vous  ? Forcément bien maintenant que votre yacht de 45 mètres vient d’être défiscalisé. Petits veinards. Nous on a pas de yacht, mais on a une semaine de rap à faire, alors c’est parti.

Lundi 2 Octobre

Comme tous les lundi, on commence par le dimanche avec les rattrapages du week-end. Trois clips aussi variés que sympathiques nous sont arrivés juste avant de commencer la semaine : Maria de Lord Eperanza et Shaby, M.Personne de B-Biface, qui annonçait dans le même temps la parution de son EP Personne, et l’ami Gaël Faye qui nous réveillait Tôt le matin pour que l’on puisse profiter de tout ça, étrange virage électro-pop dans la carrière de l’un des rappeurs les plus littéraires du game actuel. En bonus, LaCraps sortait Sayen depuis le fond de sa cave.

Lundi, le rap parisien était à l’honneur. Sopico faisait des aller retour entre la city et le bunk’ dans Bunker et Népal balançait un son chirurgical avec système de guidage laser pour percer tous les blindages : Niveau 1 , premier extrait de son EP gratuit 445ème nuit qu’on vous encourage à aller pécho sur le site du garçon. Blois brillait également, avec Niro (eh oui ça vous en bouche un coin hein !) qui sortait S’ils savaient. Pour en finir avec ce début de semaine, la petite curiosité du jour nous vient d’Assassam, l’une des plumes du trop discret High Five Crew qui sortait L’Ap(h)onie, un morceau d’excellente qualité et plein d’humour qui plaira à tous ceux d’entre vous que Roméo Elvis ne laisse pas indifférent !

Mardi 3 Octobre

Mardi, la malédiction du mardi frappait encore. Sorte de « jour du seigneur du rappeur », le mardi semble, dans le rap français, consacré au repos et à l’accomplissement des BA de la semaine. En même temps, il faut bien se faire pardonner d’avoir fait du SALE tout le reste de la semaine. Du coup, pas grand chose, ce qui permet à 7 Jaws, qu’on ne conaissait pas encore à la rédaction, de se faire une place au soleil dans cette semaine de rap avec Double Tour et au 4KeusGang de faire parler de… leur pub pour Sprite ?

Mercredi 4 Octobre

Mercredi : GROSSE ANNONCE POUR COMMENCER LA JOURNEE. On sait que vous étiez au moins aussi impatients que nous à ce propos, eh bien voilà ça y est, ils l’ont fait : BigFlo & Oli repartent en tournée : prenez vite vos places. Voilà beaucoup d’émotion donc. À part ça, Slim Lessio un autre petit nouveau nous avouait tout doucement qu’il croyait être un Vampire, comme s’il avait peur de réveiller celui du cercueil voisin. Dans un style plus tapageur, Moon’A l’actuelle prétendante au titre de  meilleure (seule?) rappeuse de ce foutu game lourdait un gros freestyle de youvoi sobrement intitulé Freestyle Moon’A. Et puis, une fois n’est pas coutume, on va vous parler un peu de rap québecois. Oui, les québecois rappent en français (entre autres) et en ce 4 octobre, Dead Obies sortait Monnaie. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de vous plonger de ce côté ci de la francophonie dans le rap ou si vous aviez été rebuté par le Roi Heenok, c’est l’occasion de s’y (re)mettre car Dead Obies compte indéniablement parmi les meilleurs crews de ces dernières années de ce côté-là de l’Atlantique.

Jeudi 5 Octobre

Jeudi, rafale de Kalash dans nos oreilles, acompagné d’un autre gros calibre, Damso, pour Mwaka Moon, issu du futur album du même nom à paraître vendredi prochain. Autre grosse pointure : Deen Burbigo clippait Membre de Gang, son morceau issu de la mixtape Paris LA Bruxelles toujours disponible gratuitement et dont on vous parlait il  y a déjà deux semaines. Et alors qu’on s’apprête à retourner se coucher après cette journée plus qualitative que quantitative, Romeo Elvis  vient nous chanter une berçe.. un freestyle guitarre-voix pour la série FRENCHMEN pardon, tranquille, détendu.

Vendredi 6 Octobre

Le vendredi, on le sait, c’est souvent la grosse journée. Déjà parce que c’est le jour des sorties : Sneazzy tout d’abord avec DBSS3, Ghetto Phénomène ensuite avec En Catimini. Pas en catimini du tout en revanche : Dozo, le nouveau Kaaris. On ne dira rien sur l’intro pour le moins « Arya Starkienne » du clip même si on a très envie. Plus détendu dans l’attitude mais dans des bayes tout aussi sombres, Niska clippait Salé, morceau présent sur son album Commando. Guizmo était également de la partie avec Pardon et la mélancolie le caractérise, et on profitait de deux nouveaux morceaux du grand MC Solaar : Géopoétique et L’attrape-nigaud. Prince Waly faisait également parler de lui ce vendredi en posant sur le morceau de Botwin Dites  Aux Rappeurs. Pour terminer cette semaine cependant, enlevons notre casque anti-bruit avec son ultra-haute définition pour rallumer notre vieux poste de télé poussiéreux. Pour y voir l’interview de Damso pour Quotidien d’une part, le passage de Siboy chez Ardisson pour Salut les Terriens d’autres part. Deux tragédies relient ces deux moments de télévision. La première (la vraie), est la présence de nos deux MCs en République Démocratique du Congo lors du début de la deuxième guerre du Congo et les horreurs auxquels ils ont assisté. La seconde, c’est la déconnexion totale du média télévisuel grand public du rap français et francophone, genre musical le plus consommé du pays. Si nous nous abstiendrons de mettre un Yann Barthès un peu largué et un Ardisson carrément méprisant sur le même pied, on se demande néanmoins comment ces pauvres rappeurs se retrouvent à répondre à des questions pareilles (et ce n’est pas Vald, lui aussi victime du terrible Thierry qui nous contredira). Enfin bref. Le sujet mérite sans doute un article à lui tout seul, mais pour l’instant il nous faut conclure cette semaine, alors on vous dit : à lundi prochain ! Peace !

About Jacques Bonoberje

Jacques Bonoberje

Check Also

Attitude jarod

[Chronique] Jarod – Attitude

« Parle peu, frappe fort » Lire cette vidéo sur YouTube Qui peut prétendre parler de rap …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.