Home / Actus / Une Semaine de Rap : du 8 au 12 Janvier 2018
Oprah2

Une Semaine de Rap : du 8 au 12 Janvier 2018

Lectrices, Lecteurs : C’est pas passé loin. On a eu chaud aux fesses on vous le dit, mais heureusement tout s’est arrangé. Les deux Corée envisagent un rapprochement à l’occasion des J.O d’hiver de Pyeongchang et Oprah Winfrey devrait être élue présidente des États-Unis d’Amérique en 2020. Du coup on se détend, on s’ouvre une bière, on s’enfonce dans son fauteuil et on s’écoute tous les sons qui sont sortis la semaine dernière.

Lundi 8 Janvier

Alors que l’on croyait notre dernière heure arrivée, la grande Oprah est venue nous redonner espoir lors de la cérémonie des Golden Globes qui se tenait le week-end dernier. Make America Black Again Oprah, we got ya’ ! Du côté des sorties du week-end, pas mal de raison d’espérer une année 2018 de qualité, après une première semaine déjà remplie de promesses. Au programme : Dans ses bras de La Smala avec la team au grand complet, la gestuelle folle de Swing dans Corbeaux (Marabout, l’EP du garçon s’annonce croustillant !), un petit aquarium dans une cage d’escalier avec, vous vous en doutiez l’ami Alkpote en compagnie de BGT dans Samedi Sale Night et Lord Esperanza poursuivait son grand numéro de jonglage audiovisuel entre rap et pop culture dans Love Courtney. Oh, et aussi : ROMS faisait un clin d’oeil (volontaire ?) à Vald en intitulant son nouveau morceau : Je t’aime encore mon amour.

Lundi, petit tour du côté de la région lyonnaise avec La Cloche, pourqui Oster Lapwass produisait ROBSE, le carton de la semaine, Longue vie, était signé Sofiane, Ninho et Hornet la Frappe (et vu le cocktail de MC, difficile de faire un flop), et Grems sortait Sans Titre 7, mise en bouche de son album éponyme à paraître vendredi 19 janvier (et autant vous dire qu’on a hâte !).

Mardi 9 janvier

Puisque l’on parle de Vald, mentionnons en ce mardi 9 janvier l’annonce faite par ce dernier à propos d’une mixtape de Suikon Blaz AD à paraître prochainement. Pas de date précise pour l’instant, mais déjà une sérieuse ambition d’enjaillage du souye-game. Comprenne qui pourra ! Puisque ce mardi n’était pas une grosse journée côté sorties, on en profite pour vous signaler la  sortie du morceau Buvette Tape (vol.3) de Chaps et Lujikpeka. C’est un peu n’importe quoi, mais les fans de Columbine retrouveront avec bonheur l’amour pour l’expérimentation et du collectif breton qui s »était placé à l’avant-garde du rap français l’année dernière. Et puisqu’il nous faut bien un clip pour illustrer ce mardi, on vous propose la découverte de la semaine : Bordel #1 de Kansho ! Peut être un futur crew à surveiller qui sait ? En tout cas nous sur LREF, mardi, on s’interrogeait sur l’étrange relation entre Guizmo et son public.

Mercredi 10 janvier

Mercredi, jour des enfants. Et aussi un peu du ghetto, avec deux titres très ghetto attitude. Imma de Sadek, avec un clip tourné dans les ghetto d’outre-atlantique a.k.a les favelas (car il faut croire que si tu n’as pas fait un clip dans les favelas avant 40 ans tu as raté ta vie), et le Freestyle Confidence n°1 d’YL. Ce dernier nourrit des fantasmes pour le moins inhabituels puisqu’il semble se languir de rapports torrides avec un huissier : « Dis moi c’est quoi tes honoraires, je veux qu’on fasse l’amour » déclare t-il. Nous nous abstenons, bien évidemment, de tous jugement sur ces propos et ne présageons aucunement de la réalité des attraits potentiels propres à certains des membres de cette profession si souvent décriée, et nous vous signalons que sa mixtape Confidences sortira le 23 février. Nous vous signalons également la parution de la chronique de Sixième Verre, le surprenant premier EP de Maras. Oui, le Maras des RC, lui même. Jetez-y une oreille, ça vaut le détour !

Jeudi 11 janvier

On pensait passer une semaine détente après l’évitement de justesse d’une série de frappes nucléaires dans le Pacifique, mais force fut de constater que les rappeurs étaient dans un mood plutôt sombre cette semaine. Après un mardi et un mercredi plutôt obscur, Népal et Doums enfonçaient le clou dans un son trap nocturne et sanglant : Deadpornstars. Peut être une lueur d’espoir du côté de 404Billy qui sortait T.P.L.C ? Pas vraiment. Et peut-être même un Darwin Award en perspective dans un clip illustrant l’idée du siècle : Jouer avec des fumigènes dans une station essence. On espère pour eux que la station était désaffectée et que les cuves étaient bien vides… Heureusement, Lefa venait nous sauver de la boite de Xanax avec Fais-le. Bon, okay, c’est pas vraiment un summer hit, mais un peu de motivationnal speech par les temps qui courent, ça peut pas faire de mal… (pardon mes québécois).

Vendredi 12 janvier

T.G.I.F ! Le jour des sorties ! No Name 2.0 du légendaire Joe Luccaz  pour commencer. Woodstock de Hooss pour poursuivre, le premier volume des Wait Tape de Hash24 et l’EP d’Harbor et Hexpir : 1 gramme de chaque pour conclure. Et en plus de cette belle moisson de projets, ce vendredi fut l’occasion de se dérider un peu après trois jours de morosité ! Avec Carton Rouge de Lorenzo, en équipe avec le beatmaker de MHD : DSK. Non, rien à voir avec le DSK du Sofitel. Ca s’entend, pour le meilleur et pour le pire, mais on ne peut pas se plaindre du manque de fun des morceaux de la semaine, et cracher sur ce petit avant goût de coupe du monde. Surtout quand Dosseh vient en remettre une couche avec un son de trap bien sombre en collaboration avec Sadek : Tout est neuf. Allez, on termine la semaine avec un gros ambiançage des famille qui nous vient de notre chère confédérations helvétique, trop connue pour sa fiscalité avantageuse et pas assez pour ses rappeurs de haut niveau. Le son s’appelle Depeche Mode, les MCs se nomment Di-Meh, Slimka et Makala, et leurs flows sont fresh as fuck. Allez, Peace !

About Jacques Bonoberje

Jacques Bonoberje
J'ai découvert le rap français au Tegzas. Absolument.

Check Also

madame-monsieur-eurovision-2018

Une semaine de rap : du 5 au 11 mai 2018

Lectrices, lecteurs : Tragédie. Une fois de plus, le rap français échoue à l’Eurovision. Aucun …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.