Home / Actus / Une semaine de rap français : du 3 au 7 octobre 2016

Une semaine de rap français : du 3 au 7 octobre 2016

Une semaine dans la peau d’un explorateur pour un rap de France aussi inspiré qu’inspirant ces dernier jours. MCS à la rencontre des mondes, créations inédites aux multiples influences, univers artistiques entrechoqués pour le meilleur ou pur le pire, le carnet de voyage s’est bien remplit et votre Rédac’ a souhaité en être un relais fidèle. Jugez plutôt…

Lundi 3 octobre :

Après la parole Sacrée, la parodie s’empare de PNL et on commence la semaine comme on la terminera : sur une pointe d’humour. Avec PLM « Rappeurs sensibles », le Palmashow a remplacé le sanctuaire du Père Emmanuel Gougaud, mais le syndrôme PNL continue d’envahir des esprits toujours plus nombreux. Sans transition comme un enfant rejoignant sa classe après 8h25, redevenons un tantinet sérieux avec Espiiem qui se la joue « Orfèvre » en créant son label comme le raconte Eléonore dans nos colonnes, pendant qu’Aladin 135 envoie en orbite Bonnie&CLyde le premier extrait de sa mixtape. Une petite longueur d’avance sur l’album Hourvari de Bukowski qui lui, part au pressage pour être prêt fin novembre.

Mardi 4 octobre :

Soleil à l’horizon au dessus du glissement des vagues sur les plages d’Etretat. Tout commençait bien, vraiment bien dans le décor du dernier clip de Kery James, J’suis pas un héros, tiré de son album sorti 3 jours plus tôt. Mais sous la douce température automnale, les cœurs ne se réchauffent pas à l’unisson. N’entendant pas contredire le titre de ce morceau, Kroc Blanc choisit de publier le même jour sa Lettre à Kery James. Une réponse à La lettre à la République écrite par le Alix en question 4 ans plus tôt qui produit son petit effet pour ce deuxième jour. « A bon entendeur » ! D’ailleurs, c’est ce que scande un peu plus loin le Rouennais Siak avec son premier EP tendu aux oreilles de qui voudra bien prêter son ouïe. Une découverte qui ne fera pas de mal aux oreilles, à l’instar du premier clip solo de Saknes intitulé La valise ou l’insulte. Côté média, écrire peut s’avérer tout aussi dangereux, surtout quand le geste est appliqué ! Notre rédacteur Hugo en est une illustration évidente, lui qui réussirait à faire apprécier la lecture d’un article sur les Pokémons dans le rap. Heureusement pour nous, c’est de Lunatic qu’il a décidé de parler dans son dernier papier. Une plongée dans un passé dont les traces ne sont pas que ruines dans le décor d’aujourd’hui. A lire sans hésitation avant de passer au jour suivant…

Mercredi 5 octobre :

Philippe Le Bel devenu roi, le Portugal devenu une République, Steve Jobs quittant un monde qu’il a changé à jamais avec un petit rectangle en métal indispensable pour des millions d’humains… il s’en est passé des trucs importants le 5 octobre, et ça tombe bien parce qu’on avait pas grand chose pour introduire cette journée plutôt morose côté musique en trois lettres. Une mi-temps méritée qui se termine entre les pages de Reaphit jetant son dévolu sur Freeze Corleone du 667 et son clip Madara. Et si vous n’en n’avez pas assez, vous pouvez toujours passer par la chaîne de plus en plus « cryptée » où Gaël Faye faisait escale pour parler exil forcé, musique et roman en lice pour gagner le prix Goncourt…

 

Jeudi 6 octobre :

PCDTG. On ne vous récite pas l’alphabet dans le désordre pour rien, mais il fallait bien introduire d’une manière ou d’une autre le titre du deuxième extrait de Martyrs Modernes, réunissant Mani Deiz, Pejmaxx, Néfaste et Ol Zico. Sortie le 21 octobre. Autre style, autre univers, couleurs et techniques indéniables s’expriment sur le clip Skurt Cobain rassemblant Sneazzy et Nekfeu. Et si l’image prime au cours de ce 6.10.2016 qui va dans tous les sens, ce n’est pas Edgar Sekloka qui contredira la tendance. Ce premier jeudi du mois d’octobre, l’ex-moitié de Milk coffee & Sugar fait son cinéma au MK2 de Gambetta pour offrir un souffle supplémentaire à l’œuvre de Charlie Chaplin. Pour cette première des Ciné-Jam, Mélissa Lavaux donne de la voix pendant la projection de L’émigrant, court tourné par Charlot en 1917. Un film sélectionné dans le Top 5 que nous dévoilait « Suga » la veille pour compléter notre cinémathèque des MCs, allez jeter un coup d’œil par . Sinon, il y a toujours notre Top 10 de septembre qui vous attend…

Vendredi 7 octobre :

Comme la veille, le cinéma est à l’honneur. Après les films de Chaplin, passons à … Brice de Nice. Ok, on a surement « cassé » le délire là, mais Big Flo et Oli tournant un clip avec Jean Dujardin ne pouvaient pas passer inaperçus en cette fin de semaine. Une mise en bouche « avant le deuxième album » préviennent les 2 compères. Contraste équivoque avec #Spliff le dernier clip de Gro Mo, tiré de sa mixtape Les # de Gro Mo et l’autre grosse sortie de la journée, le Maître de cérémonie de Seth Gueko, nouvelle lumière sur l’album Barlou annoncé pour le 18 novembre. Ce vendredi, c’est aussi le temps d’une nouvelle Lecture aléatoire « made in #LREF ». Et comme il vaut mieux partir en week-end avec le sourire au lèvres, finissons le travail en compagnie de Gérard Baste et son dernier clip, Prince de la Vigne. Bonne semaine, c’est tout ce qu’on peut vous souhaitez après ça…

 

About Laurent Lecoeur

Délateur culturel, aux deux oreilles attentives, tombé dans la marmite du rap français. Ressorti sans formule secrète mais avec l'envie d'y replonger pour en savoir un peu plus...

Check Also

barca-psg-mascherano-l-avoue-il-y-avait-penalty-sur-di-maria-di-maria-25,173158

Une semaine de rap français : du 6 au 10 mars 2017

Si la plus grosse claque de la semaine a assurément été footballistique, il ne faut …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.