Home / Dossiers / Articles versifiés / Violon sans toit

Violon sans toit

Pour ce mois-ci j’ai choisi de poursuivre l’exercice de style de Tiers Monde,
à savoir écrire un texte sans la lettre E !

 

Grand brun, sang kosovar,
Fuyant conflits puis canons,
Routard sans taf
Jouant du violon,
Haillons sur son corps,
Sans or ni collation,
Mais anoblit par un don :
Don d’amour infini pour ma nation.
Zonard sans distraction, mais
Loin du col blanc sans compassion,
Il n’avait pour compagnon
Qu’un journal albanais,
Où il notait la chanson
Qu’il roucoulait dans un français abstrait.
Il vagabondait, souriant,
Aux nuits du croissant brillant,
Puis au jour, poussait sa voix
Pour trois passants sans un bonjour,
Sourds aux sollicitations,
A la passion du troubadour.
Marginal d’un pays lointain,
Baratin du patron communal
Lui assurant un toit prochain,
Il n’a connu qu’un tribunal
Puis l’avion pour son pays natal,
Ainsi contraint à l’abandon
Loin, dit-on, d’un sol d’adoption.

L’album de Tiers-Monde: https://itunes.apple.com/fr/album/no-future/id1085056373

About Etienne Kheops

Etienne Kheops
J'ai 23 ans et j'aimerai simplement établir des ponts entre le rap et la littérature sans rentrer dans la branlette intellectuelle, en somme pour défendre cette culture trop souvent dénigrée. Petit texte versifié chaque mois, et selon les humeurs des chroniques et ITW.

Check Also

scylla

Portrait : Scylla, la mélancolie martiale

“Si je devais donner l’explication la plus brève possible du concept  “Abysses”, je dirais qu’il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.